Prédation sur l'estive de Pouilh : Conférence de presse de l'ASPAP en réponse à la Préfète de l'Ariège

 

Share

En réponse à la conférence de presse de la Préfète du 24 septembre et suite à la lettre qu'elle lui a adressée, l'ASPAP a organisé une conférence de presse à Oust en Ariège le 9 octobre 2013


Au cours de cette conférence de presse il a été présenté des documents et des références mais aussi des cartes pour comprendre ce qu’il s’est passe.

  • Document 1 : Les constats qui contredisent tous les propos tenus par la Préfète de l’Ariège. Question : a-t-elle bien été informée par les agents de l’ONCFS ?
  • Document 2 : Photos et cartes montrent le déroulement de la prédation et l’impossibilité pour un berger de faire face à ce type de prédation.
  • Document 3 : Qui informe l’ADET-Pays de l’ours et FERUS ? Des preuves écrites indiscutables….
  • Document 4 : En 1993-95 le Ministère de l’Environnement et l’ONC vendaient les Pyrénées à l’ours pour 2.378.800 €. En 2013, l’Etat doit rendre des comptes et rattraper cette escroquerie

Il est assez peu probable que ces informations mises à disposition de la presse puissent être contre dites par les pouvoirs publics. Questions et commentaires au cours de la conférence de presse ont permis d’éclairer les journalistes qui le souhaitaient sur certaines pratiques et certains comportements tels qu’ils sont vécus depuis 30 ans sur l’ensemble des Pyrénées.

 

 
   

Accueil du Monde des Pyrénées
ADDIP-Coordination pyrénéenne
Aspap