Le manifeste du Tourmalet

Manifestio del Tourmalet

Face à la problématique des grands prédateurs, ours et loups, auquel est confronté le pastoralisme européen notamment celui des Pyrénées en France et en Espagne mais également les régions des Monts Cantabrique et les Asturies, le 5 août 2007, en présence de représentants des Asturies, il a été rédigé un manifeste dit du "du Tourmalet" (Français - Espagnol) à l'issue de la fête des bergers du Pays Toy.


La politique de protection de la nature est orientée, aujourd'hui, vers quelques espèces emblématiques: ours, loups, lynx, etc…

Le choix de ces espèces charismatiques est une façon de se donner bonne conscience, dans une économie et un marché mondiaux qui ne se préoccupent ni de biodiversité ni de développement durable.

A l'inverse des idéologues, talibans de l'écologie, les scientifiques sont très inquiets de la perte des biodiversités ordinaires et agricoles. Les races d'élevage et les cultures locales ont été marginalisées par des modes de production industriels, et uniquement marchands. A l'inverse, la Conférence de Rio souligne cette nécessité (Principes 14.65 et 22):

" Il s'avère indispensable de préserver la diversité actuelle des races animales pour faire face aux besoins futurs. /…/ Elles présentent des caractéristiques uniques quant à l'adaptation, la résistance aux maladies et les utilisations spécifiques. Elles sont menacées par suite des modifications apportées aux méthodes d'élevage du bétail./…/

Les populations et communautés autochtones ont un rôle vital à jouer dans la gestion de l'environnement et le développement, du fait de leurs connaissances du milieu et de leurs pratiques traditionnelles.
Les Etats devraient reconnaître leur identité, leur culture et leurs intérêts, et leur accorder tout l'appui nécessaire. "

Leur accorder tout l'appui nécessaire ? …
En choisissant une politique de réintroduction et de protection intégrale des grands prédateurs, les décideurs politiques, à tous niveaux, influencés par des associations très médiatiques, ont choisi de mettre à la poubelle ces directives de la Conférence de Rio.

Eleveurs, bergers, randonneurs, professionnels et usagers des montagnes d'Europe, chercheurs : nous vous appelons à nous rejoindre et soutenir ce " Manifeste du Tourmalet " pour la mise en œuvre des décisions de la Conférence de Rio.
Pour des montagnes vivantes, créatrices d'une biodiversité à visage humain.


Col du Tourmalet, Hautes-Pyrénées, dimanche 5 août 2007


Espagne :
Dolores Palomares Gonzáles : Cangas de Onís, Asturies ;
Dr. Luis Aurelio Gonzáles Prieto : Cangas de Onís, Asturies ;

France :
Bruno Besche-Commenge : St. Girons, Ariège ;
Marie-Lise Broueil : Luz-Saint-Sauveur, Hautes-Pyrénées ;
Jean-Baptiste Larzabal : Arcizans-Dessus, Hautes-Pyrénées ;
Vincent Pelegry, Président des Jeunes Agriculteurs du Canton de Luz, Hautes-Pyrénées.

Haut de page


Le Grand Charnier

Le Monde des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées
ADDIP

 

 


La política de protección de la naturaleza está orientada hoy día hacia algunas especies emblemáticas: osos, lobos, linces, etc…

La elección de estas especies carismáticas es una manera de lavarse la conciencia en una economía y un mercado mundial que no se preocupa ni de la biodiversidad ni del desarrollo sostenible.

Al contrario que los ideólogos, talibanes del ecologismo, los científicos están muy preocupados por la pérdida de la biodiversidad en general y la agrícola en particular. Las razas de ganados y los cultivos locales fueron dejados de lado y sustituidos por modos de producción industriales, sólamente con fines comerciales.

La Conferencia de Río, en cambio, destaca necesatiamente (Principios 14.65 y 22):

" Es indispendable preservar la diversidad actual de razas de animales para hacer frente a las necesidades del futuro /…/ puesto que presentan unas características únicas en cuanto a adaptación, resistencia a las enfermedades y utilización especifica. Están amenazadas a consecuencia de las modificaciones introducidas en los métodos de cría del ganado.

Las poblaciones y comunidades autóctonas tienen que desempeñar un papel vital en la gestión del entorno y del desarrollo por el conocimiento que tienen del medio y de las prácticas tradicionales.
Los Estados deberían reconocerles su identidad, su cultura, sus intereses y otorgales todo el apoyo necesario. "

¡¿ Acordales todos los apoyos necesarios ?!

Con la política de reintroducción y protección integral de los grandes depredadores, los que deciden la política a todos los niveles, influidos por algunas asociaciones con mucho poder mediático, han echado a la papelera estas directrices de la Conferencia de Río.

¡Ganaderos, pastores, montañeros, profesionales y usuarios de las montañas de Europa, investigadores, intelectuales, desde aquí hacemos un llamamiento para que os unais a nosotros apoyando este " Manifiesto del Tourmalet" para pedir que se pongan en práctica las decisiones de la Conferencia de Río!

¡Por unas montañas vivas, creadores de una biodiversidad con rostro humano!

Col du Tourmalet, Hautes-Pyrénées, sábado 5 de agosto de 2007


España:
Dolores Palomares Gonzáles : Cangas de Onís, Asturias ;
Dr. Luis Aurelio Gonzáles Prieto : Cangas de Onís, Asturias ;

Francia :
Bruno Besche-Commenge : St. Girons, Ariège ;
Marie-Lise Broueil : Luz-Saint-Sauveur, Hautes-Pyrénées ;
Jean-Baptiste Larzabal : Arcizans-Dessus, Hautes-Pyrénées ;
Vincent Pelegry, Président des Jeunes Agriculteurs du Canton de Luz, Hautes-Pyrénées.

Haut de page


Le Grand Charnier

Le Monde des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées
ADDIP