Eths Bandolets à la télévision

 

Même dans sa bulle, Jean-Claude Viau, dit le Broch, chanteur des Baronnies, a encore un message à faire passer… Un message très fort sur le territoire, les racines, la langue et la boisson… Une affaire à suivre…. Et à redécouvrir.

Une invitation à découvrir plus que des Baronnies mais… un pays … un Continent où il fait bon vivre.

Sandrine recevait Jean-Claude Viau, chanteur pyrénéen le vendredi 23 mars 2012

 

 

 

Les Baronnies, stars du JT de 13 heures de "TF1"

À partir du 8 mai, « TF1 » va diffuser une série de reportages sur les Baronnies. Mais les « vraies » Baronnies, celles de Jean-Claude Viau qui a troqué sa casquette de Bandolet pour celle de guide.

Vous connaissez les Baronnies ? Comme tout le monde ici, au moins de nom. Peut-être y êtes-vous passé, mais les avez-vous vraiment pénétrées ? Pas sûr… Pour ça, il faut un guide qui en connaisse l'essence, pour faire saisir l'authenticité de ce « pays » un peu à part. Et qui mieux que Jean-Claude Viau, membre éminent des Bandolets, natif d'Escots et installé désormais à Uzer ? Car l'homme ne connaît pas les Baronnies, il EST les Baronnies… C'est simple, dès qu'il en parle, il sait vous convaincre que c'est le plus bel endroit du monde, pétri de trésors méconnus, ou plutôt connus de ceux qui méritent de les connaître…

Bref, Pascal Michel (au micro) et Paul-Etienne Zahn (à la caméra), les correspondants de « TF1 » à Toulouse, reporters de l'agence « La Dépêche News », n'ont pas fait de faute de goût pour se faire cornaquer, ils ont simplement pris le meilleur. Pas tout à fait un hasard (voir encadré), quoique…

Et forcément, ils ont été conquis. Bon, il faut dire que le Jean-Claude Viau avait mis les petits plats dans les grands. A ce propos, la première journée de tournage a été consacrée à la gastronomie. Avec, pour commencer, la visite d'un élevage de porcs noirs de Bigorre, chez Marie-Claude et Denis Arberet, à Bonnemazon. Puis celle de producteurs de petits fruits et de liqueurs, Maurice Guillaume et Patrick Lesgards à Lies. De simples préliminaires, histoire de se mettre en bouche avant l'expérience ultime : un déjeuner à l'auberge des Tailhats, au col des Palomières, chez Loulou Baïla. Déjà un grand moment en soi, d'autant que Loulou s'obstinait à appeler Paul-Etienne Charles-Henri, mais si, en plus, vous êtes avec Jean-Claude Viau, ça atteint des sommets… Parce que, forcément, ça a chanté jusque tard dans l'après-midi. Mais ne croyez pas que cette immersion, comme dirait Harry Roselmack, s'est résumée à quelques ripailles. Non, mes bons, tout simplement parce que Jean-Claude Viau connaît la grande et la petite histoire des Baronnies sur le bout des doigts. Et de raconter comment Régine, la prêtresse des nuits parisiennes, avait acheté, dans les années « 70 », le moulin de Sarlabous. Ou comment les résistants espagnols avaient pris le maquis dans « La petite Amazonie ». Un endroit hors du temps, un vallon fermé par un verrou rocheux, où se nichent la gourgue d'Asque et l'œil de l'Arros. L'œil, car la source de la rivière est une résurgence qui jaillit de terre comme une fontaine magique à l'eau incroyablement cristalline. Mais le plus étonnant, c'est l'environnement. Grâce à l'humidité, la végétation, essentiellement des buis, est couverte de lichens. Inouï, presque inquiétant pas moments, on se croit vraiment ailleurs, dans une forêt préhistorique, ou en Amazonie, d'où son surnom.

Franchement, vous l'ignoriez, tout cela ? Alors, n'oubliez pas de regarder le « 13 heures » de « TF1 », à partir du 8 mai, Jean-Pierre Pernaut emmènera la France entière dans les Baronnies, tous les jours aux alentours de 13 heures 20, pour trois minutes de pur bonheur… N'oubliez pas d'en profiter…

--------------------------------------------------------------------------------

Au début, il y a eu un repas…

Les belles amitiés commencent toujours par un repas. C'était l'été dernier et les deux journalistes de « TF1 » sont au Tourmalet pour tourner un reportage sur les éleveurs de brebis. Et ils vont déjeuner à l'auberge du Tourmalet. Le hasard a voulu que les Bandolets y soient, chantant comme il se doit. Après quelques verres de contact, tout le monde partage un repas que l'on qualifiera de très « convivial ». Et déjà, Jean-Claude Viau vend « ses » Baronnies à nos deux compères qui promettent de revenir. « On est devenus potes, confient Pascal et Paul-Etienne, et l'idée de venir faire un truc sur les Baronnies nous trottait depuis. On n'est pas déçus, au contraire… »

Auteur : Christian Vignes

Source : La Dépêche du Midi du 28 avril 2012

Découverte des Baronnies: le restaurant de l'ours

 

Les Bandolets dans la grotte de Labastide sur F3

Les Bandolets ont donné un concert original télévisé à l'intérieur de la grotte blanche, à Labastide. « France 3 Sud » réalise un reportage sur l'un des chanteurs, Jean-Claude Viau, dans le cadre de « 13 heures avec vous ! ». Jean-Claude Viau est né et vit dans ses chères Baronnies. Il est tour à tour conteur, magicien, « broch », chanteur et amoureux du rugby et du bien vivre. Ardent défenseur de la culture pyrénéenne et occitane, avec ses compères, il a réalisé un gros travail de récolte de chansons traditionnelles des Baronnies. Il est l'un des chanteurs du trio des Bandolets avec José Lattre et André Costiou, fondé en 1977 dans les Baronnies. Pour l'occasion, Les Bandolets ont donné un concert original dans le cœur des Baronnies, à l'intérieur de la grotte blanche. Cette magnifique salle de spectacle naturelle à la formidable acoustique a séduit les chanteurs comme l'équipe de « France 3 ».

Une ouverture en avant-première car le site de Labastide ouvre ses portes au public à partir du 15 avril prochain. Pour la saison à venir, un programme sera très bientôt proposé : animations préhistoriques, contes, concerts souterrains… L'émission sera diffusée ce vendredi 23 mars, à 13 heures, sur « France 3 ».

Source : La Dépêche du Midi du 21 mars 2012

 

 

 

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les Bandolets