Celtique ou Pyrénéen ?

 

Les Celtes possédaient en 500 avant J.C. ce qu'on appellerait aujourd'hui une "high tech", haute technologie. Ils avaient su découvrir et maîtriser le fer. Cet avantage technologique leur a permis de se développer et de s'imposer auprès des autres peuples européens. Elle leur donnait une écrasante supériorité technique qui leur a permis, sans pour autant guerroyer,de s'imposer de manière incontournable dans presque toute l'Europe.

Venus d'Europe centrale entre 300 et 400 avant J.C., ils envahissent ce qui est devenu la France aujourd'hui, à l'exception de l'Aquitaine (et au sens large, probablement le Pays Basque), en s'étendant sur toute la Bretagne et en allant jusqu'en Angleterre (probablement toute la Grande Bretagne), en Italie et en Espagne.

Nous pourrions dire que c'était de sérieux randonneurs. Ce n'est pas tout à fait exact. Cet envahissement pacifique (pour ne pas dire technologique et économique) c'est fait lentement au cours du temps en fonction des besoins des populations existantes déjà sur le terrain et beaucoup moins nombreuses que de nos jours. Il faut imaginer que la France était essentiellement recouverte de forêts et que bon nombre de nos vallées pyrénéennes étaient inaccessibles et sans doute même pas totalement "explorées". D'autres étaient accessibles par des itinéraires différents de ceux d'aujourd'hui ce qui a d'ailleurs étaient le cas parfois jusqu'au début du siècle dernier.

Ainsi, pour passer d'une vallée à l'autre ou de France en Espagne (pour reprendre les noms d'aujourd'hui), il est assez probable que nos Celtes aient des itinéraires bien différents de ceux de nos randonneurs du prochain été. Il ne faut pas non plus oublier que leur vie était liée à une activité pastorale qui nécessité la recherche de pâturages pour le bétail ainsi que des itinéraires pour y parvenir. Il est tout aussi peu probable que l'habitat ait été particulièrement développé et on peut imaginer que les grottes étaient plus recherchées que des hangars agricoles. pour aider à l'imagination (encore que il soit probable que nous soyons loin de la réalité) il suffit de regarder comment vivent certaines populations de bergers et pâtres dans l'Himalaya ou la Cordillère des Andes.

Ces observations nous aiderons peut être un peu mieux à comprendre comment certain noms que nous retrouvons dans nos montagnes (et aussi parfois nos vallées et plaines) soient liés à cette existence dure et proche du milieu naturel. Elles nous permettront également à mieux comprendre pourquoi les hommes sont passés plutôt ici qu'ailleurs. Il nous faudra toujours imaginer qu'il faut allier facilité du terrain, aménagements naturels, lieux d'existence possibles, croyances, eau, etc....

On peut parfaitement imaginer que le passage en Espagne (du moins en Val de Aran) le plus facile était la vallée de la Garonne. Et déjà on peut trouver l'explication de ce nom de fleuve :

"Gar - ona" en langue pré celtique signifie le torrent caillouteux.

Déjà un début qui va nous conduire vers la compréhension des mots et des noms :

Et nous pourrons peut être conclure que le Celte fait parti de la culture pyrénénnne

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Jeux des noms....