Espingo

 

ESPINGO est un nom qui raisonne bien à l'oreille du pyrénéen. On ne peut pas passer dans le luchonnais sans monter à Espingo, ce refuge connu de nous tous. Mais quel est l'origine de ce nom ?

Bien naturellement on se dirige vers le gascon ou l'occitan avec, pi,  pispinèda, pinata qui signifient pins, sapins. Certains affirment même que espingo est "l'endroit où se dressent les pins". Pourquoi pas pour le lieu qui nous préoccupe.

 


Dans un dictionnaire languedocien on trouve bien "espin" qui signifie épine ou encore "espinos" qui signifie "buisson épineux". On trouve aussi "espigo" et "espic" qui signifie aspic. On le retrouve dans le nom de la lavande mâle : "lavandula spica".

Le problème est que notre refuge d'Espingo n'est pas, actuellement, dans un endroit broussailleux. et il est assez peu probable que l'on y trouve de la lavande. Il est tout aussi improbable que des traductions par épingle (espingo) ou gambade et sauts (espinguet) soient appropriés au lieu sauf à imaginer qu'on ne rapporte le nom du lieu à celui d'une cascade proche.(cascade d'Oô à 500 m du lieu).

En recherchant dans les vieux documents des Archives départementales de la Haute Garonne on peut y trouver un dictionnaire manuscrit des noms de lieux. Et là, surprise. L'orthographe n'est plus le même. Il faut l'écrire "espingou". On y apprend aussi que le nom se réfère à un lieu ou un lac : la "fount d'espingo".  Bien sûr tous ces noms ont pu évolué au cours du temps. La culture écrite n'étant pas dans la tradition paysanne de l'époque, le langage parlé a pu "écorché" certains noms. Il faut donc prendre toutes ces informations avec prudence.

Mais si on décompose le mot on peut aussi y trouver "pin" ou "pen" par ailleurs étudié signifiant un pan rocheux  raide avec un notion de verticalité. Là on se rapproche du terrain !

Il y a aussi "go", "gou" ou "gon" qui pourrait être une des variations dialectales du celte "ciac" ou "cet" qui signifierai bois ou forêt.

Il reste à comprendre le début du mot "Esp". Et si c'était la déformation de "erp" signifiant au sens large "l'alpe" c'est à dire pâturage  de montagne ?

On pourrait en conclure que Espingo est l'alpage (nos bergers actuels diront "l'estive", mot qui n'est pas repris dans les dictionnaires français) situé après la forêt au dessus d'une falaise. Et là, nous sommes en plein dans la réalité du lieu.

Existe-t-il d'autres Espingo en France comme il existe des Pen ?

 

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Jeux des noms....