Europe Ecologie et les mouvements fascistes espagnols

 

 

Share/Bookmark

 

Les mouvements liés à la protection puis à l’introduction d’ours dans les Pyrénées n’en fini pas de créer des surprises.

Entre les manipulations et tentatives de corruption de la fin des années 80 / début 90, les tentatives de réduire la population des habitants des vallées et le projet de détruire toutes habitations pastorales hors des villages, les conditions du choix de la Slovénie pour importer des ours dans les Pyrénées, les mensonges d’Etat dénoncés par la coordination ADDIP, les accords « secrets » pour ne pas dévoiler la localisation des ours avec tous les risques que cela entraine, etc… voilà que le 28 mars 2010, une représentante du parti politique français dit « de gauche », Les Verts, membre du mouvement Europe Ecologie, vient s’associer et défiler avec des mouvements espagnols tels que Les Verts aragonais et le MSR, qualifiés de « fascistes ».

Ce fait n’a pas échappé aux observateurs de la coordination ADDIP qui a établi un dossier sur le sujet qui ne manque pas d’intérêt. Doit-on en tirer pour autant la conclusion que l’écologie fait bon ménage avec l’extrême droite alors que cette mouvance est par ailleurs politiquement associée à la gauche française ?

 

Etude sur la nature des mouvements écologistes et leurs véritables objectifs

Accueil du Mondes des Pyrénées
Environnement des Pyrénées
Europe Ecologie dans les Pyrénées