La convention de Bonn sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage (CMS)

 

Adoptée le 23 juin 1979 et entrée en vigueur le 1er novembre 1983, la convention de Bonn sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage a pour objectif d’assurer à l’échelle mondiale la conservation des espèces migratrices terrestres, marines et aériennes sur l’ensemble de leurs aires de répartition

 

Selon le site Web du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable : "Il s’agit d’une convention-cadre fixant des objectifs généraux aux 112 Etats signataires (au premier août 2009). Ces objectifs visent à favoriser les travaux de recherche sur les espèces migratrices et la mise en œuvre de mesures de protection immédiate pour les espèces menacées. A titre d’exemple, conserver et restaurer leurs habitats, prévenir et réduire les entraves aux migrations et les menaces supplémentaires (contrôle des espèces exotiques envahissantes, changement climatique, grippe aviaire, etc.), offrir la possibilité de conclure des accords spécifiques concernant une aire géographique ou portant sur des espèces dont le statut de conservation paraît défavorable ou menacé.

"Les espèces migratrices couvertes par la Convention sont regroupées en deux annexes"

  • La Convention de Bonn du 23 juin 1979 (Texte intégral)
  • L’annexe I, concerne117 espèces migratrices en danger d’extinction (protection stricte) - Mise à jour au 23 février 2012
  • L’annexe II établit la liste des espèces dont l’état de conservation est défavorable et qui pourraient bénéficier d’une manière significative d’une coopération internationale. Mise à jour au 23 février 2012


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Environnement des Pyrénées

 

 

 

Les accords de la CMS et la France


En 2009, vingt-quatre accords et mémorandums d’entente (MoU) ont été conclus dans le cadre de la convention de Bonn. Ces accords, plus ou moins contraignants, sont accompagnés de plans d’action pour la conservation de l’espèce en question et de son habitat.

La France est Partie contractante des accords suivants :

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Environnement des Pyrénées