Rejet par le Conseil d'Etat

 

En septembre 2003, l'Association pour le Développement Durable de l'Identité des Pyrénées, des communes, des particuliers et des associations avaient engagé un recours auprès du tribunal administratif de Toulouse contre une décision du Ministre de l'écologie et du développement durable.


Les requérants avaient engagé cette action en excès de pouvoir pour tenter d'annuler la décision ministérielle du 27 août 2003 suite à un rejet du même Ministère du 26 juin 2003 tendant à obtenir :

    • réparation des dommages causés par la présence et l'action des ours réintroduits dans les Pyrénées
    • le retrait du massif pyrénéen des mêmes ours
    • la capture de ces ours

Par cette action, il demandait que soit déclarée illégale la réintroduction des années 1996 et 1997.

Le 4 avril 2005, le Conseil d'Etat a statué par un rejet de la requête.

Voilà une décision qui fera date mais qui va certainement amplifier les actions hostiles à une réintroduction de 2005 et créer un sentiment d'humiliation supplémentaire. Nous verrons ce que nous réserve l'avenir, mais ce n'est pas forcément une bonne option pour faire accepter l'ours localement.


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées
Environnement des Pyrénées