L'histoire de Paneilhe de Héas

 

Simon Crampe de Gèdre Dessus est une source de souvenirs valléens tout à fait remarquable. Il a toujours chez lui une prothèse fabriquée par " Chapelle " pour son voisin " Paneilhe " qui avait dû être amputé à la suite d'une mauvaise rencontre avec un ours. Le bâton de berger de Paneilhe a récemment été cassé par Marco, le fils de Simon, lorsqu'il a voulu s'en servir. Le bois avait mal vieilli.
L'histoire que nous raconte ci-dessous Simon Crampe est un fait réel vécu entre 1860 et 1875. Comme dans toutes les vallées, l'histoire de la vie courante est souvent orale. Il était urgent de l'écrire pour garder le souvenir d'un morceau de vie de la vallée.


François Lavignole " maison Paneilhe " est né à Gèdre - Héas le 28 février 1846 et décédé à Héas le 5 mars 1915. Dans sa jeunesse, alors qu'il allait voir son troupeau au Cirque de Troumouse, François savait un bel isard en dessous de la Munia et comme il avait toujours son fusil, en essayant de l'approcher à travers les éboulis, il tomba nez à nez avec un ours.

Celui-ci se leva sur son arrière train, et d'un coup de patte, il laboura la main gauche que François avait porté sur sa tête, par réflexe pour se protéger : de sa main droite il lâcha un coup de fusil à bout portant, l'ours roula dans la pente mortellement touché.

François relevant ce qui restait de peau sur sa main meurtrie, l'enveloppa avec sa ceinture de flanelle, et but un coup à la gourde pour se donner du courage, puis descendit à la maison de Héas. Quand le médecin monta de Luz, à pied depuis Gèdre : trop tard ! La gangrène avait fait son effet, et il ne put que l'amputer sur place. Son voisin " Chapelle " fit un petit cercueil, y mit la main et, endimanché, tête nue, descendit jusqu'à Gèdre, à sept kilomètres pour enterrer la main au cimetière.

Geste de respect physique et moral d'un montagnard, un autre voisin, Coll, lui confectionna cette prothèse en hêtre, qui lui permit de travailler, faucher, ratisser, etc… convenablement durant toute sa vie. Pas de pension d'invalidité en ce temps la !

Prothèse rustique de la main gauche

Main : Réalisée en bois de Hêtre, au couteau

Avant-bras : Réalisé à partir d'une vieille sonnaille de brebis dont on a ôté le battant, avec quatre lumières réalisées à son extrémité, pour maintenir par accrochage avec des courroies, le moignon restant.

Photo de Michel Guilhamat parue dans "En Baredyo" du 1er semestre 2006. Une photo numérique couleur sera présentée fin 2006

Gardes, randonneurs, touristes : si vous avez la chance de rencontrer un ours, ayez l'amabilité de raconter votre entrevue avec lui.
D'avance merci.

Témoignage de Simon Crampe de Gèdre Dessus paru dans la revue " En Baredyo " du 1er semestre 2006.



Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées
Ours, chasse et chasseurs dans les Pyrénées 
La chasse en montagne et dans les Pyrénées