Barème d’indemnisation des dégâts des ours pour 2015

 

Les associations de protection des grands carnivores ours et loups ont souvent tendance à polémiquer sur les montants d’indemnisation des éleveurs victimes des dégâts des ours. Des propos avec des informations inexactes et erronées sont souvent rapportés dans des débats, communiqués ou articles de presse.


Il existe des barèmes différents selon que la prédation est liée à un ours ou un loup. La valeur d’une bête d’élevage et les conditions de la prédation ne semble pas être abordés de la même manière selon le grand carnivore prédateur qui en est la cause. Pourquoi ?

L’administration qui veut souvent tout unifier sans jamais tenir compte des particularismes locaux y compris naturels est parfois confrontée à un excès existentiel stupéfiant. C’est un ainsi que pour les grand carnivores nous avons la DREAL Midi-Pyrénées qui gère l’ours et la DREAL Rhône-Alpes qui gère le loup. Entre les deux pas de liens apparent d’autant que les pyrénéens ne participent jamais (ne sont pas invités) aux travaux du Groupe National Loup. C’est ainsi que deux barèmes d’indemnisation et deux protocoles se juxtaposent.

Actuellement, l’ours n’est pas dans les départements ou les territoires concernés par le loup dans les Pyrénées (Aude, Pyrénées-Orientales et est de l’Ariège). Qu’en sera-t-il le jour où tout se mélangera…. On fera silence ? Un petit arrangement avec l’éleveur ?

Nous sommes bien là face à une très grande capacité de l’administration à anticiper les problèmes.

Dans l’immédiat, nous disposons, depuis le 16 avril, d’un nouveau barème d’indemnisation des dommages d’ours dans les Pyrénées pour 2015. Chacun peut en prendre connaissance y compris les associations de protection de la nature et les journalistes pour leur éviter de raconter n’importe quoi sur les revenus supposés des éleveurs.

Rappelons également le protocole 2014 d’indemnisation des dommages de grands prédateurs, essentiellement ours, dans les Pyrénées toujours applicable en 2015

Même si dans ses documents la DREAL Midi-Pyrénées emploi les termes "dommages de grands prédateurs", il ne s'agit que de l'ours dans les Pyrénées. Les indemnisations des dégâts de loups sont différentes. A priori, il semble que pour l’administration une bête d'élevage n’a pas la même valeur selon qu’elle est tuée par un loup ou un ours…. Les incohérences semblent toujours d’actualité en 2015.

Il faut noter que le barème d'indemnisation des dégâts de loups n'a pas été revalorisé depuis 2011. Lorsque les associations écologistes prétendent que les éleveèurs sont grassements indemnisées et profitent de la situation.... Cherchez l'erreur !

Haut de page


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées
Prédations d'ours en 2015