Les musées de l'ours

 

L'ours, animal emblématique des Pyrénées, fait l'objet de plusieurs musées sur la chaîne des Pyrénées. Musées d'origine et de nature différente selon les vallées et la manière dont l'ours a été vécu au cours des époques.
Aucun de ces musées ne se ressemble. Une visite de chacun est toujours une découverte.

Ariège
  • Ercé dans le Couserans, village des montreurs d'ours posséde le musée le plus vivant retraçant l'histoire de la vallée du Garbet et son rapport avec l'ours.Facile à trouver au centre dui village.
Haute-Garonne
  • Fos dans la haute vallée de la Garonne, à l'entrée du val d'Aran espagnol est un petit musée intéressant créé par l'ADET. Projection et commentaires. Les commentaires ne sont pas toujours à la hauteur de ce que nous poirrions attendre. Mieux vaut s'en tenir à ce qui est écrit ou dit dans les vidéo qui sont présentées. Le musée se trouve en bordure de route. pas facile pour se garer. Intéressant de coupler cette visite avec une randonnée au mémorial de l'ours, lieu mythique où furent lâchés les premiers ours d'origine slovène.
Hautes-Pyrénées
  • Les maisons du Parc National évoquent toutes l'ours : Cauterets, Gavarnie, Luz.
  • Saint Lary - La Maison de l'ours possède un petit musée évocateur de l'ours en même temps que la présentation de 2 ours sauvés d'un cirque. Le musée se situe au bout du parking du téléphérique.
Pyrénées-Atlantiques
  • Etsaut à la maison du Parc National situé dans l'ancienne gare d'Etsaut en vallée d'Aspe, à l'entrée du village
Les Parcs animaliers


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
Faune sauvage des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées
Parcs animaliers à ours

 


L'ours expliqué de long en large dans un musée

L'Adet a décidé de frapper un grand coup. C'est désormais effectif, le pays de l'ours possède sa maison du plantigrade. Elle a été inauguée hier à Fos.

L'ours, depuis quand est-il réintroduit ici? De quoi se nourrit- il? Où vit-il? Qui est-il? Est-il dangereux? Toutes ces questions ont une réponse précise. On peut en prendre connaissance à la maison de l'ours, à Fos, qui a ouvert ses portes courant juin. Elle été officiellement inaugurée hier à partir de 17 h 30, en présence d'élus et d'une quarantaine de curieux.

Ce projet trottait dans la tête des membres de l'Adet depuis belle lurette. « Il fallait un musée à Fos, c'était nécessaire, indique Arlette Larrieu, membre de l'association depuis ses débuts. Depuis quatre ans, nous n'avions plus jamais vu d'exposition sur l'ours ici. Désormais, c'est chose faite. Et en plus, le local se situe sur la route nationale. Quelle aubaine pour le tourisme!» Créée en 1991, L'Adet, association pour le développement économique et touristique, par l'ouverture du musée de l'ours, prépare la construction prochaine d'un parc de vision. « La naissance de la maison de l'ours n'est pas directement liée au projet de parc de vision, mais c'est dans la même lignée, confie François Arcangeli, président de l'Adet. Notre travail consiste à mener des actions pour la reconnaissance d'un label Pays de l'ours, destiné à des produits artisanaux. La valorisation de la viande ovine surtout permettra d'ouvrir des perspectives et de tendre la main aux éleveurs. Ceux-ci pourront ainsi bénéficier de prix de vente plus élevés. Par ailleurs, nous allons favoriser les gîtes ruraux et l'hébergement touristique. »

Bonne et mauvaise réputation

Et, l'ours a-t-il encore bonne réputation auprès de la population ? Comme au temps de l'amendement Bonrepaux, la maison de l'ours a ses sympathisants et ses détracteurs. Tandis que Charles, retraité, se "félicite d'enfin découvrir une exposition intéressante au coeur du pays de l'ours", d'autres gardent d'un oeil critique. Un touriste de passage n'a en effet, pas tenu à s'exprimer sur le contenu du musée parce qu' "opposant à la réintroduction de l'ours dans les Pyrénées et favorablement pour l'amendement Bonrepaux".

Quoiqu'il en soit, les touristes sauront tout ce qu'il y a à savoir sur le plantigrade des Pyrénées. Apprendre à le connaître, mais sans l'approcher.

Auteur : Emmanuel POUPARD.
(1) Adet. Association de développement économique et touristique. Renseignements sur internet

Source : article du Dimanche 30 Juillet 2000 - La Dépêche du Midi

--------------------------------

Le parc à ours relancé

Bertrand Auban, sénateur, à l'origine du projet de parc de vision de l'ours dans les Pyrénées a profité de cette inauguration pour refaire le point sur son projet. « Beaucoup désirent que le projet aille le plus rapidement possible. Il faut avancer d'une manière pragmatique. Nous avons pu obtenir une subvention de l'Etat de 500.000 F. La réflexion autour de plusieurs sites est en cours. Notre volonté de réaliser ce parc à ours est indéniable. Mais les gens, eux, qu'en pensent-ils? Un des avantages de l'amendement Bonrepaux est d'avoir ainsi pu mobiliser pour la sauvegarde de l'ours. Maintenant, on repart à zéro, mais à nous de montrer l'avantage certain du parc à ours pour nous et nos générations futures. »

Source : article du Dimanche 30 Juillet 2000 - La Dépêche du Midi

Haut de page


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
Faune sauvage des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées
Parcs animaliers à ours