Des bergers contre l'ours

 

Quelques bergers et éleveurs sont favorables à l'ours. Mais beaucoup plus sont contre ou sont trés réservés par raport aux moyens matériels et humains dont ils disposent pour faire face à la situation. Certains comment à s'exprimer librement "pour" ou "contre".

M Roubichou à Saint Victor Rouzaud (Ariège - Pyrénées)


Il n'est vraiment pas possible de faire comprendre à ceux qui n'ont pas de brebis et ne vivent pas de l'élevage, qu'une cohabitation ours brebis bergers est dangereuse. Je suis éleveur et fier de mon métier mais aussi président d'un groupement pastoral sur la vallée d'Orgeix. Je ne peux accepter q'une association comme "Pays de l'Ours Adet" puisse avoir tous les droits de paroles, imaginer avoir toutes les vérités, alors que c'est nous les éleveurs qui vivons ce métier et subissons de plein fouet les attaques et les pertes des animaux. Nous aimons la montagne, nous respectons cet environnement de qualité et nos brebis font partie intégrante de ce respect de l'environnement. Si a long termes les brebis disparaissent du paysage parce on aura préféré les ours qui n'apportent à ma connaissance aucun bienfait écologique à la montagne c'est toute une faune et une flore qui disparaîtra et les broussailles et ronces qui envahiront notre paysage, avec les risques catastrophiques pour la sécurité de tous. Il est temps de réfléchir à tout cela.

Source : Courrier des lecteurs de la Dépêche du Midi

Haut de page


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
Ours dans les Pyrénées
Ours actualité
Pastoralisme dans les Pyrénées