L'ours à Tilhouse

 

Parfois nous plaisantons à l'idée de relâcher des ours dans des secteurs où les gens se disent favorables à leur réintroduction c'est à dire, le plus souvent, dans les villes. Il est possible qu'un jour ils y viennent d'eux-mêmes. En tout cas, il semble bien que les villages ne leur faisant pas peur ils s'enhardissent vers la plaine. C'est ce qui s'est passé à Tilhouse, dans les Hautes-Pyrénées, dans la nuit du 6 au 7 juin 2003.

Le lieu

A Tilhouse dans les Hautes-Pyrénées, dans le bois en bas du village.
Tilhouse est un village de 223 habitants à environ 500 m d'altitude situé à environ 11 km de Lannemezan, 4 ou 5 km de l'autoroute A64, 3km à vol d'oiseau de la station thermale de Capvern et 4 km du château de Mauvezin entre les Baronnies et le plateau de Lannemezan.

Que s'est-il passé ?


Rien d'extraordinaire. Personne n'en a parlé. Tout simplement Lo Moussur est venu rendre visite à la population dans la nuit du 6 au 7 juin 2003. Y.S. a pu relever les empruntes du Monsieur. Il n'a pas fait de dégât. Il n'a rien dit, il est resté discret et est reparti. Il n'a laissé que des empreintes…..

Observations
  • Y.S. est un tilhoussais parfaitement identifié. Son nom n'apparaît pas dans sa totalité pour préserver sa tranquillité. De même nous ne rapportons les faits que 2 ans et demi après (février 2006) pour éviter toutes perturbations locales de curieux et de pseudo chercheurs et autres protecteurs de l'ours en mal de sensations sentimentales.
  • Les traces sont elles vraies ? De nombreus "naturalistes" vont évidemment poser la qestion et surtout y répondre par toute une série de fantasmes comme nous l'avons vu à d'autres occasions. Surtout, ne les dissuadons pas qu'il s'agit d'un moulage pour préserver la tranquilité de l'ours et le développement des champignons dans ce coin de Bigorre.
  • Il existe d'autres photos. Il ne s'agit ici que de 3 exemplaires à titre indicatif.
  • L'ours reste-t-il en montagne ? La preuve que non. De même, il est à peu près probable qu'il ait déjà traversé des villes comme Luz-Saint-Sauveur et Cauterets tout comme il traverse de nombreuses routes nationales en vallée d'Aspe, Ossau, Garonne ou Ariège. Mais surtout ne le disons pas. Cela pourrait faire peur aux touristes ou attirer les spectateurs de zoos gratuits.
  Les News Nature - Environnement

CIMES.INFO

Le dialogue des massifs de montagne, de la photo et des clubs

Accueil 
Retour