Montagnards et défenseurs de l’environnement joignent leurs forces pour appeler à la paix et à la coopération dans les montagnes du monde

 

Gland, Suisse, 26 Août 2002 (IUCN/UIAA): IUCN / UICN - Le World Conservation Union et UIAA, Union Internationale des associations d’alpinisme, joignent leurs efforts pour promouvoir la protection des montagnes du monde. Ensembles ils vont faire progresser la coopération transfrontalière pour le développement durable et la paix.


En premier lieu, un groupe de montagnards d’Inde, du Pakistan et de Grande Bretagne sont venus en Suisse pour promouvoir cet objectif et mettre en lumière les besoins nécessaires a cette action. Du 24 au 30 août, l’équipe rencontre des personnalités et grimpe des sommets dans la région Jungfrau-Aletsch-Bietschhorn récemment désignée par l’ UNESCO comme un site naturel du Patrimoine Mondial.

Le groupe compte dans ses rangs un quadruple amputé, l’écossais Jamie Andrew, qui a perdu ses mains et ses pieds suite à de graves gelures consécutives à un accident en hivernale dans les Alpes il y a trois ans. Il rejoint des alpinistes d’Inde et du Pakistan pour mettre en lumière l’importance de la protection des montagnes, ainsi que pour promouvoir le concept de « Peace Zone » (Zone de Paix) dans les écosystèmes de montagne. De telles zones ont pour but de résoudre les conflits en favorisant la coopération internationale et régionale.

Les alpinistes d’Inde et du Pakistan veulent utiliser cette opportunité pour insister sur la nécessité  de protéger des endroits clés des montagnes du Karakorum qui continuent d’être touchées par un conflit armé. L’indien Harish Kapadia, membre de la commission de protection de l’environnement de montagne (WCPA) de l’IUCN / UICN, a étudié de manière informelle la faisabilité de désigner le glacier du Siachen comme zone de paix, un premier pas pour réduire la tension et le conflit au Cachemire.

Pour M. Kapadia, qui revient récemment d’une expédition au travers du col du Karakorum et sur le glacier du Siachen, « les montagnes du Karakorum sont une des merveilles du monde comprenant certains des plus hauts sommets de la planète comme le K2, et les plus longs glaciers hors régions polaires. Je pense réellement qu’un jour le glacier du Siachen sera désigné comme zone de paix et que ses merveilles naturelles seront protégées pour le plaisir des générations présentes et à venir. »

Les montagnes du monde sont un bien irremplaçable pour l’humanité. Les écosystèmes de montagne génèrent 60 à 90% de l’eau douce de la planète, abritent un dixième de la population mondiale, sont des sites remarquables de la richesse biologique, et nous fournissent des informations inestimables sur le changement climatique. Elles ont aussi une profonde dimension culturelle et spirituelle. Aujourd’hui cependant, les terres abruptes et le climat montagnard, combinés avec un paysage désolé font que les écosystèmes montagnards figurent parmi les terres les plus inhospitalières du globe.

Achim Steiner, Directeur général de l’IUCN / UICN affirme que «avec plus de la moitié de l’humanité qui dépend des ressources en eau des montagnes pour la consommation, pour les cultures, pour générer de l’électricité et soutenir le développement, nous minerions un des fondements même de nos moyens d’exister si nous ne faisions pas attention à la gestion des écosystèmes de montagne. « Parks for Peace », zones de protection transfrontalières et conventions internationales comme la « World Heritage Convention” (convention de l’héritage mondial) sont des approches influentes pour la sauvegarde des montagnes. Nous sommes très heureux que cette initiative ait lieu dans la région Jungfrau-Aletsch-Bietschhorn, un endroit remarquable qui a reçu récemment le statut de «World Heritage».

Ce site suisse du «World Heritage» comprend des sommets célèbres comme l’Eiger, la Jungfrau et le Monch, et ce dernier est l’un des objectifs du groupe d’alpinistes de IUCN-UIAA. Le président de l’UIAA Ian McNaught-Davis a dit : “ Pour gravir une montagne, vous devez être déterminé, et nous sommes déterminés à ce que les montagnes soient libres pour aujourd’hui et dans le futur. Les montagnes ne sont pas seulement un lieu pour l’aventure et l’amitié, elles fournissent également des réserves d’eau vitale et un habitat naturel unique et j’espère travailler avec l’ IUCN afin d’être sûr que ces montagnes soient protégées et appréciées.

L’équipe d’alpinistes est coordonnée par le directeur des Sports et du Développement de l’UIAA, Roger Payne qui notait que “Le groupe a une grande expérience et je suis certains qu’ils apprécieront de s’acclimater sur quelques petits sommets de la région d’ Aletsch. Nous voulons démontrer qu’avec de la volonté et de la détermination, vous pouvez gravir un sommet et atteindre des objectifs importants.»

L’équipe commencera sa semaine d’escalades et de randonnées à Leysin le samedi 24 août 2002 et invitera des personnalités Suisses à se joindre à eux. Un rapport journalier sera publier sur le site Web de la commission de l’environnement de l’IUCN et sur le site de l’UIAA 

Pour plus d’informations contacter :

  • Georgina Peard, IUCN World Heritage Assistant Tel: ++ 41 22 999 0158 - E-mail
  • Roger Payne, UIAA Sports and Development Officer Tel: +41 24 494 1440 / +41 79 574 74 09 - Email
Observations
IUCN / UICN - The World Conservation Union


Aété crée en 1948. C’est la plus grande organisation de protection de l’environnement comprenant 72 pays, 107 agences gouvernementales, 750 ONG et près de 10 000 scientifiques et experts de 141 pays dans un partenariat mondial unique. L’IUCN a aidé plus de 75 pays à préparer la mise en œuvre de stratégies de protection de l’environnement avec pour cadre des conventions globales dont elle a participé à la rédaction. L’IUCN est une organisation multiculturelle, multilingue de plus de 1000 personnes, implantée dans 42 pays, qui contribue au développement d’un grand nombre d’activités reliant des actions locales à des initiatives globales. Son siège est à Gland en Suisse.

UIAA – Union Internationale des Associations d’Alpinisme


A été crée en 1932 et compte 86 associations membres. Ces associations promeuvent collectivement les intérêts, et représentent  plus de 2, 4 millions de membres d’associations nationales d’alpinisme.

L’UIAA :

  • Est experte à propos de la pratique de tous les sports de montagne et d’activités pour jeunes.
  • Joint l’accès responsable à la protection de l’environnement
  • Est en charge des compétitions internationales.
  • Est référente sur les questions  d’éthique, de bonne pratique et de sécurité.
  • Mène des recherches sur la médecine de montagne
  • Edite les normes de protection pour le matériel de sécurité.

Traduction : Cedric LARCHER
Version anglaise

Découvrez les Pyrénées avec un guide de pays

Les News Nature - Environnement

CIMES.INFO

Le dialogue des massifs de montagne, de la photo et des clubs

Accueil  
Retour