Cabanes et refuges des Pyrénées

 

Toutes les cabanes ne sont pas des refuges et toutes bâtisses en montagne ont un propriétaire.

Sur ce site, nous avons volontairement occulté les cabanes dont le statuts de refuge n'est pas clairement défini. Vous trouverez ces refuges à la rubrique "hébergements". Quant aux cabanes, souvent abusivement qualifiées de "refuge" sur certaines cartes ou topo-guides beaucoup plus "toutistiques" que pour pratiquants de la montagne, elles sont bien souvent des cabanes pastorales réservées en priorité aux bergers. Si elles sont ouvertes, elles peuvent bien sûr être occupées à la condition de respecter la priorité au berger. Si elles sont fermées, n'insistez pas.

Une anecdote (histoire vraie).


Un samedi matin un berger arrive à la cabane pastorale de la vallée. Il l'ouvre, y laisse son sac de sel pour les moutons (je passe sur les détails diététiques des ovins mais sachez que ovins et bovins ont besoin de sel dans leur alimentation) ainsi que son casse croute puis part à la recherche des moutons à travers la montagne sans chercher à fermer la cabane à clés comme c'est la coutume. Le soir venu, il lui manquait quelques brebis. Il décide donc de redescendre à la cabane et d'y passer la nuit. Surprise ! En arrivant, la cabane était envahie par des randonneurs. Habitué à accueillir le "touriste" il envisage de partager la cabane avec des habitants d'une nuit. Malheureusement ceux-ci n'étaient pas décidés à partager. "Nous étions les premiers arrivés donc la place est pour nous". Comme dans le métro.... on prend son ticket. Pire ! Il fut éjecté sans ménagement et son sac mis dehors. Le berger dû redescendre au village et envisager de revenir pour s'occuper de son troupeau.

Qu'en pensez-vous ?

Je précise que le cas n'est pas unique même si le plus souvent la cohabitation se passe bien.


Les cabanes ne sont pas vos résidences secondaires


Du fait du comportement de beaucoup trop de randonneurs, de nombreuses cabanes pastorales sont aujourd'hui fermées. Pour celles qui restent encore ouvertes, respectez les lieux et les personnes.

  • Le berger est prioritaire même si ce n'est pas écrit.
  • La cheminée n'est pas une pouvelle, même l'hiver.
  • Si vous faites du feu, ramassez du bois mort sans couper les arbres et, s'il y a déjà un stock de bois, remplacez le (sauf en Andorre où le bois est amené en hélicoptère).
  • Avant votre départ, rangez et nettoyez les lieux.
  • Redescendez vos poubelles même si vous faite une traversée.
  • Utilisez les cabanes qu'en cas d'absolue nécessité. Elles ne sont pas des refuges malgrè des indications abusives de cartes et topos.

Dans une cabane, comportez-vous en invité respectueux de votre hôte. Si vous voulez être à nouveau l'invité, vous aimeriez sans doute être bien accueilli. Si vous avez trouvé la cabane sale, nettoyez là pour les autres. Merci !

Haut de page


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de sports de nature des Pyrénés
Hébergements de montagne des Pyrénées