Pierre Chapoutot

 

Pierre Chapoutot, dit Chap's, né en 1939. Il était un alpiniste et écrivain, ouvreur de nombreuses voies dans les Alpes du nord. Il est mort, emporté par une avalanche, le 20 janvier 2006 dans le massif de la Lauzière.


Pierre Chapoutot enseignait l'histoire-géographie au lycée Jean Moulin d'Albertville. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages de référence sur la montagne dont "La Montagne c'est pointu", "En Savoie", ainsi que de deux monographies sur La Meije et l'Épena, sommets des Écrins et de Vanoise. Il fut membre du Groupe de haute montagne (GHM) dès 1971 et dirigea les annales du GHM et les revues Cimes et Passages. Il est l'auteur d'un blog remarqué regroupant une mine d'informations et il est des fondateurs de l'Observatoire des pratiques de la montagne et de l'alpinisme (OPMA)

Il s’intéressait à la géopolitique du Tibet. Il avait préparé un dossier sur le sujet pour les Annales du GHM de 2001. Ce dossier servit de base à un exposé intitulé Géopolitique du Tibet : Tibet imaginaire, Tibet réel, publié en 2003 sur le site des Cafés géographiques. Au sein du GHM et de la Fédération française de la montagne et de l'escalade il observe une opposition, au sujet du Tibet, entre les partisans d'une démarche humanitaire et ceux qui dénonçaient une collaboration avec le régime en place sur le projet d’expédition franco-chinoise sur le versant tibétain de l’Everest et sur la création de l’école des guides de Lhassa d’ailleurs réalisée par Serge Koenig devenu par la suite consul de France en Chine. Toujours sur ce sujet très sensible au début des années 2000, il a pris ses distances avec Mountain Wilderness en raison du soutien de cette association à la cause tibétaine.

Une référence de l’alpnisme

Pierre Chapoutot a ouvert environ 140 nouvelles voies essentiellement dans les Alpes du Nord et le massif des Ecrins. Parmi elles nous pouvons noter :

  • la Voie des Savoyards à l'aiguille Dibona, en 1967, avec Bernard Wyns
  • la Voie du Bastion central, en 1969, avec Bernard Wyns, et Nous partirons dans l'ivresse, en 1994, avec Jean-Michel Cambon12, en face sud de la Meije ;
  • le pilier nord du pic Sans Nom, en 1970, avec Jean-Jacques Rolland et Jean-Louis Mercadié
  • la Directe 76, en 1976, Le Pilier de la Sérénité, en 1976, et Le Trésor de Rackham le Rouget, en 1992, en face sud de la Tête du Rouget.

Ses ouvrages

  • En Savoie : ski-alpinisme et escalade : Bauges, Tournette, Aravis, Beaufortain, Lauzière, Grand Arc, Grenoble, Glénat,‎ 1985 (ISBN 9782723405591)
  • La montagne c'est pointu, 1996 (ISBN 2-911755-02-2)
  • L'Épéna, montagne secrète de Vanoise, GHM, 1998
  • La Meije : Reine de l'Oisans (photogr. Frédéric Chevaillot), Paris, Hoëbeke,‎ 2000 (ISBN 284230098X)

Haut de page

 

 

Pierre Chapoutot mort dans une avalanche aujourd'hui


Nous avons appris dans l'après midi la disparition de Pierre Chapoutot dans une avalanche au-dessus de Valmorel dans le massif de la Lauzière.

Il écrivait après avoir déjà échappé à une première avalanche, le 10 mars 1980, au Mont Coin, près d'Arèches ...

"Malgré mes nombreux automnes, je me sens jeune homme. C'est que j'ai commencé ma deuxième vie il n'y a guère: la première, je l'ai laissée sous un tas de neige, quelque part dans le Beaufortain. Une belle journée, ma foi ! Belle, mais diaboliquement tentatrice, et pour tout dire traîtresse. C'est qu'il avait fait un temps de chien pendant des jours et des jours, et j'en connais qui rongeaient leur frein avec fureur. Comprenez: cela faisait peut-être dix jours qu'ils n'avaient pu "sortir", dix jours coincés entre la déprime du travail quotidien et la révolte du temps libre gâché par un ciel lourd de diarrhées cosmiques et de tempêtes hystériques - autant dire dix années de prison ! ...." Lire la suite....

Pierre Chapoutot, alpiniste de grande qualité, était membre du Groupe de Haute Montagne (GHM ). Il était également l'auteur de nombreux ouvrages tel que :

  • La Savoie (SAEP, 1974) * En Savoie (Glénat, 1985)
  • La montagne c'est pointu (1997) : voir un extrait "Pour un humanisme montagnard"
  • L'Epena, Montagne secrète de Vanoise
  • La Meije (Hoëbeke, 2000) et de très nombreux articles publiés dans différentes revues.

Voir également sa page personnelle :

L'équipe Kairn.com s'associe à la douleur de sa famille et de ses amis.

Paru dans Kairn.com le 20 janvier 2006

Haut de page

 

Accueil du Monde des Pyrénée
Histoire des Pyrénées
Alpinistes