Etat des principaux sites et itinéraires des Pyrénées

Archives 2005

 

Nous essayons, dans la mesure où nous en avons connaissance, de fournir des informations sur l'état et les conditions des sites, sentiers, chemins et itinéraires dans les Pyrénées, que ce soit en randonnée, alpinisme,ski de montagne, raquette à neige, canyon, via ferrata ou escalade. Ces conditions peuvent évoluer entre le moment où l'information est connue et mise en ligne et le moment où vous serez sur le terrain. Cette information n'est donc qu'une aide à la décision qu'il appartient à chacun de vérifier et d'apprécier en fonction de ses compétences, de son expérience, de sa condition physique et du moment choisi. Nos informations n'ont donc aucune valeur contractuelle. Elles sont fournies à titre indicatif. Il appartient à chacun de savoir les interpréter et les utiliser conformément aux régles de sécurité de la FFME.

Si vous avez connaissance d'informations qui ne seraient pas mentionnées ici, merci de me contacter . Vous pourrez rendre service à d'autres pratiquants.

Météo montagne

Le Tour de France dans les Pyrénées du 12 au 14 juillet 2006: ses conséquences sur les activités de montagne et d'escalade


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de loisirs et sports de nature des Pyrénées

 
Randonnée en montagne
Avertissement

Le terme randonnée est utilisée lorsque l'évolution ne fait pas appel à l'usage spécifique de matériel ou de technique de l'alpinisme tel que encordement pour assurage, piolet, crampons, etc...
Ceci exclu des itinéraires tel que la voie normale de l'Ossau ou du Pic Long ou des itinéraires glaciaires tel que la voie normale de la Pique Longue du Vignemale (et sommets voisins), Anéto (Néthou), Mont-Perdu (Monte-Perdido), Munia, etc...

Conditions générales
  • 14 novembre 2005 : Photos panoramiques des Pyrénées prises à Campsaur au-dessus de l'Hospice de France sur le secteur de Luchon en dit long sur l'effort d'enneigement indispensable. Panorama 1 - Panorama 2
  • 12 novembre 2005 : état de l'enneigement en haute montagne - confirmation : neige encore légère (donc on s'enfonce pas mal)
    20 cm à 2200 sur les cretes ( ici le Dec de Lhurs le 11 nov 2005)
    mais plus bas vers 1800 il y a eu pas mal de transport du au vent et des episseurs de l'ordre de 50/60 cm
    où est la vérité dans ce cas là ? (Info postée par Benat)

  • 3 et 4 octobre 2005 : il a neigé sur les Pyrénées centrales
  • A propos de la montée à la Brèche de Roland
  • Col de La Munia
  • 12 juillet 2005 : Pic Rouge de Bassiès (Ariège) mardi matin. Encore beaucoup de névés à partir de 2200m parfois très durs le matin et devenant instables dès le milieu de matinée....
  • 2 juin 2005 :
    • GR 105 -Rioumajou - Col d'Ourdisétou : Reste quelques névés sous le col. Route fermée depuis Tramezaygues
    • Refuge d'Aubert fermé (voir ci-dessous). Aire de bivouac d'Aubert déneigée.
  • 1 juin 2005 : Le chemin de la mature (GR 10) depuis Etsaut (vallée d'Aspe) est interdit à la randonnée par arrêté minicipal en raison d'un éboulement. Le GR 10 peut se faire par le col d'Arras et la borde Passette.
    Observation personnelle : si on devait fermer tous les chemins de montagne où il y a un éboulement ou un risque, il y a longtemps que plus personne ne sortirait en montagne. Esprit sécuritaire quand tu nous tiens !
  • Enneigement au 29 mai 2005 : similaire au 25 mai
  • Enneigement au 25 mai 2005 :
    • Pyrénées-Oruientales : situation assez irrégulière en raison d'accumulations à certains endroits. Mais en général, neige à partir de 2400 m.
    • Hautes-Pyrénées : Irrégulier mais neige possible à partir de 2100 m d'altitude. Voir un commentaire de l'ascention du Vignemale à ski de montagne.
  • 18 mai 2005 : ces derniers jours il a neigé sur toutes les Pyrénées parfois à partir de 1600 m. Il peut y avoir jusqu'à 50 cm de neige fraiche à partir de 2000 m. Prudence !
  • Ouverture des refuges printemps / été 2005:
    Les refuges ouvrent les uns après les autres. Voir à la rubrique "Hébergements" pour chacun des refuges et si aucune mention n'est indiquée, apeler le gardien ou le gestionnaire du refuge
  • Circualtion sur les routes des Pyrénées
  • Accès aux granges d'Astau : l'accès routiers peut encore être perturbé début juin entre Oô et Astau en raison de travaux. Les horaires de passage sont les suivants : de 10h à 10h10, de 12h à 13h, de 15hb à 15h10 et de 17h à 18h. Les travaux devaient être terminés pour le 3 juin, mais.....
  • Accès à Cap de Long, Aubert - Aumar et Orédon : totalement ouvert depuis le 1 juin. Les restrictions de circulation et le péage seront mis en place vers la fin juin.
  • Accès à Rioumajou : la route est officiellement fermée à la centrale électrique à 1km environ au-dessus de Tramezagues en raison d'un éboulement.
  • Petit risque au-dessus de Gourette.
    Comme toutes les stations de ski, Gourette tire des flèches explosives pour déclencher artificiellement les avalanches dans le cadre du Plan d'Intervention pour le Déclenchement des Avalanches. Une de ces flèches a été tirée dans l'échelle des Isards au Pic de Ger et n'a pas explosé. Si l'explosif est inerte, le détonateur peut exploser en manipulant la flèche.
    Cette flèche est constituée d'un tube alu de 2 m de long, de 4 cm de diamètre avec à son bout un empennage jaune fluo muni d'ailerons. Ne pas y toucher. Bien repérer le lieu. Le signaler à l'aide d'un cairn par exemple ou tout autre moyen visible et prévenir immédiatement la gendarmerie de Laruns 05.59.05.49.87 et/ou à la station de Gourette 05.59.05.12.60.

  • En raison du passage du Tour de France dans les Pyrénées, la circulation sera perturbée plusieurs jours.

----------------------------------------------------

  • 21 décembre 2004 en vallée d'Ossau : Neige à partir de 1200m. 15 cm au parking de Bious, 20 cm sur le plateau et 60cm de poudreuse au-dessus de la forêt en allant vers Ayous.
  • Décembre 2004 : De nombreux itinéraires de randonnée sont actuellement enneigés ou gelés à l'exception d'une partie du Pays Basque (Laboure et en partie la Soule). Même chose en Espagne. Il est donc souhaitable d'attendre le printemps voir même l'été pour vos projets ou de bien vous renseigner sur les conditions locales. Vous pouvez également questionner les services du secours en montagne tout en sachant que, ne vous connaissant pas et ne connaissant pas vos capacité, ils ne peuvent avoir qu'une réponse approximative.
    ATTENTION : la pratique de la randonnée à raquettes ne doit pas systématiquement tenir compte des itinéraires de randonnée à pied. La neige modifie totalement le terrain. La raquette à neige est une autre pratique, utilisée en hiver, dans des conditions différentes de l'été.
  • Actuellement (4 juin 2004) , sur la presque totalité de la chaîne, il y a de la neige à partir de 1800 à 2000 m parfoius en quantité importante, du Pic d'Orhy au Carlit. Certaines parties d'itinéraires de randonnée parfois facile, peuvent relever de compétences de l'alpinisme. La plus grande prudence est recommandée voir même le renoncement (4 juin 2004)
  • Fermeture / ouverture des refuges :

Haut de page

GR 10
  • Juillet 2005 : Déviation du GR 10 entre Luz et Barèges.
  • 2 juin 2005 : GR105 : quelques névés sous le col d'Ourdisétou. Accès en voiture à Rioumajou officiellement interdit.
  • 1 juin 2005 : Le chemin de la mature (GR 10) depuis Etsaut est interdit à la randonnée par arrêté minicipal en raison d'un éboulement. Le GR 10 peut se faire par le col d'Arras et la borde Passette.
    Observation personnelle : si on devait fermer tous les chemins de montagne où il y a un éboulement ou un risque, il y a longtemps que plus personne ne sortirait en montagne. Esprit sécuritaire quand tu nous tiens !
  • Accès à Cap de Long, Aubert - Aumar et Orédon : totalement ouvert depuis le 1 juin. Les restrictions de circulation et le péage seront mis en place vers la fin juin.
  • 29 mai 2005 : les parties de l'itinéraire au-dessus de 2000 m d'altitude sont enneigées dans les Pyrénées centrales. En particulier :
    • entre Gourette et Arrens
    • entre Estaing et Cauterets par les col d'Ilhéou
    • la variante Cauterets-Gavarnie par la Hourquette d'Ossoue et le refuge de Baysselance
    • entre Val Louron et els Granges d'Astau par le col d'Esquery
  • Décembre 2004 : le GR10 de la Basse Navarre Est au Valespir est pratiquement tout enneigé. Il en est de même pour les liaisons vers le GR11 et la HRP. Envisagez vos projets de traversée au plus tôt pour début juin selon les portions d'itinéraires. Voir les conditions générales.
  • Le gîte de Mounicou est ouvert
  • Refuge de la Carança : contrairement aux informations fournies, le refuge ne loue pas de tentes.

Attention : erreur sur le topo de la FFRP pour ce qui est du numéro de téléphone de CITRAM Pyrénées (autobus en vallée d'Ossau - Laruns et Gourette). Le bon numéro est 05 59 27 22 22. Autres infos pratiques sur les transports.

GR 11

* Décembre 2004 : le GR11 du Pais Vasco à la Catalogne Est est pratiquement tout enneigé. Il en est de même pour les liaisons vers le GR10 ou la HRP. Envisagez vos projets de traversée au plus tôt pour début juin selon les portions d'itinéraires. Voir les conditions générales.

Autres GR et PR
  • Vandalisme dans la vallée du Chiroulette (Hautes-Pyrénées - Haut Adour)
  • Inauguration et ouverture du GR 78 - Depuis fin juillet, c'est fait : le GR 78 ou chemin du Piémont est ouvert et balisé entre Saint-Bertrand du Comminges et Lourdes. Soit une distance de 99 km que les randonneurs seront sans doute nombreux à parcourir. En neuf étapes. A terme ce chemin pourrait relier l'Atlantique à la Méditerranée.


  • 3 juin 2005 : Au col du Puymorens, l'hôtel du col offre une prestation adaptée pour les randonneurs
  • Le refuge de Colomers ouvrirait le 10 juin selon des informations non férifiées
  • 2 juin 2005 : GR105 : quelques névés sous le col d'Ourdisétou. Accès en voiture à Rioumajou officiellement interdit.
  • 1 juin 2005 : Le chemin de la mature (GR 10) depuis Etsaut est interdit à la randonnée par arrêté minicipal en raison d'un éboulement. Le GR 10 peut se faire par le col d'Arras et la borde Passette.
    Observation personnelle : si on devait fermer tous les chemins de montagne où il y a un éboulement ou un risque, il y a longtemps que plus personne ne sortirait en montagne. Esprit sécuritaire quand tu nous tiens !
  • Accès à Cap de Long, Aubert - Aumar et Orédon : totalement ouvert depuis le 1 juin. Les restrictions de circulation et le péage seront mis en place vers la fin juin.
  • 7 mai 2005 : Accès au col de la Peyre Saint Martin (Hautes-Pyrénées - massif du Balaïtous). Chemin fortement enneigé à partir de Labassa avec coulées de neige et chutes de pierres. Risques dès le lever du soleil sur les pentes.
  • Décembre 2004 : Pratiquement tous les GR et PR sur le massif des Pyrénées hors des zones de piémont sont gelés ou enneigés. Si vous devez traverser ces zones, il est recommendé de reporter vos projets à plus tard. Voir les conditions générales.
  • GR 86 de Toulouse à Bagnères de Luchon
    * Entre Baren et Le Pont de Cazaux, l'itinéraire est encombré par un chablis sur environ 55 mètres. Un itinéraire de remplacement par la route a été mis en place.
    * Entre Antignac et Moustajon, un éboulement a emporté le chemin, le rendant impraticable. Un balisage de remplacement a été mis en place mais il emprunte la route.
HRP
  • 3 juin 2005 : Au col du Puymorens, l'hôtel du col offre une prestation adaptée pour les randonneurs
  • Le refuge de Colomers ouvrirait le 10 juin selon des informations non férifiées
  • 2 juin 2005 : GR105 : quelques névés sous le col d'Ourdisétoi. Accès en voiture à Rioumajou officiellement interdit.
  • 29 mai 2005 : les parties de l'itinéraire au-dessus de 2000 m d'altitude sont enneigées
  • 7 mai 2005 : Accès au col de la Peyre Saint Martin (Hautes-Pyrénées - massif du Balaïtous). Chemin fortement enneigé à partir de Labassa avec coulées de neige et chutes de pierres. Risques dès le lever du soleil sur les pentes.

* Décembre 2004 : En dehors des extrrêmités est et Ouest, cet itinéraire de haute montagne est totalement enneigé. Son parcours reléve des techniques de l'alpinisme et / ou du ski de montagne. Voir les conditions générales.


* Le gîte de Mounicou (Ariège) est ouvert.


* L'accès à Coumély de Gavarnie par la piste partant de la D 921 à proximité de Bareilles (ancienne station essence) et allant à Hount Gran était interdit aux voitures (ONF). Maintenant elle est fermée par une barrière cadenassée. il existe un petit parking en amont en bord de route. Cet itinéraire permet de rejoindre Coumély de gèdre et les Gloriette (auberge au passage). Il peut être une bonne variante de la HRP en cas de mauvais temps sur la Hourquette d'Alanz.

* Travaux au refuge des Oulettes de Gaube

  • Fermeture / ouverture des refuges :
    • Fermeture du vieux refuge de Colomers pour travaux. Un refuge neuf est en construction.
    • Le Refuge Bayssellance est gardé depuis le 20 mai 2005. Avant de monter, enc e début de saison enneigé, avant de partir appelez au Refuge au 05.62.92.40.25.
    • Les refuges CAF de l'Ariège commencent leur ouverture fin mai. Voir pour chéque refuge
    • Travaux au refuge des Oulettes de Gaube
    • Refuge non gardé d'Aubert fermé depuis le 2 juin 2005 au matin. L'aire de bivouac est utilisable. Ce refuge n'est ouvert que l'hiver
Le refuge de Belagua "Angel Oloron"

Anciennement propriété du Club deportive Navarra créé en 1971 vient de changer d'affectation suite à la rénovation qui est en cours. La Junta de Roncal n'a même pas accédée aux demandes des clubs navarrais pour en faire un lieu de convivialité montagnarde
Sans être dévié "de facto", une étape de la HRP s'en trouve modifiée. D'autres étapes sont suggérées.
De refuge il devient bar restaurant
Ce phénomène n'est pas unique puisque de nombreux refuges se transforment petit à petit en restaurant d'altitude pour touristes du dimanche. L'exemple le plus frappant est celui de "Lizarra" au pied du Visaurin versant Sud. Il nous est rpécisé qu'il deviendrait auberge avec quelques chambres dans une seconde phase d'investissements. A suivre....

2015 - Réouverture très partielle

Il n'y a plus de refuge à Bious Artigue en vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques)
ATTENTION ! Il n'y a plus de refuge à Bious Artigue en vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques). Il faut descendre à Gabas ou rester à Pombie ou Ayous ou camper au camping du Parc National sous le barrage (suivre la route depuis Gabas).

Autres itinéraires
  • La route du col de Balès par la vallée d'Oueil est fermée du 15 septembre 2005 à juin 2006.
  • Vandalisme dans la vallée du Chiroulette (Hautes-Pyrénées - Haut Adour)
  • 3 juin 2005 : Au col du Puymorens, l'hôtel du col offre une prestation adaptée pour les randonneurs
  • Le refuge de Colomers ouvrirait le 10 juin selon des informations non férifiées
  • 2 juin 2005 : GR105 : quelques névés sous le col d'Ourdisétoi. Accès en voiture à Rioumajou officiellement interdit
  • Accès à Cap de Long, Aubert - Aumar et Orédon : totalement ouvert depuis le 1 juin. Les restrictions de circulation et le péage seront mis en place vers la fin juin.
  • Décembre 2004 : En dehors des extrêmités est et Ouest, la presque totalité des itinéraires de montagne sont enneigés. Voir les conditions générales
  • Travaux au refuge des Oulettes de Gaube
  • Fermeture / ouverture des refuges :
  • 25 octobre 2004 : la neige a fait son apparition. Pour avoir une idée de l'enneigement à certaines altitudes, consultez les stations Nivose de Météo France.

Haut de page


Alpinisme et randonnée alpine
Avertissement

La randonnée alpine est celle qui fait appel à un matériel spécifique d'alpinisme (piolet, crampons, encordement) et/ou une technique d'alpinisme. Nous assimilerons cette pratique à l'alpinisme.
C'est le cas, en particulier sur des itinéraires tel que la voie normale de l'Ossau ou du Pic Long ou des itinéraires glaciaires tel que la voie normale de la Pique Longue du Vignlemale (et sommets voisins), Anéto (Néthou), Mont-Perdu (Monte-Perdido), etc... Mais ce peut être également le cas pour des itinéaraires plus classiques en début de saison lorsque ceux-ci sont encore enneigés.

Conditions générales
  • Pour les accès, voir les conditions des itinéraires de randonnée
  • En raison du passage du Tour de France dans les Pyrénées, la circulation sera perturbée plusieurs jours.
  • Accès aux granges d'Astau : l'accès routiers peut encore être perturbé début juin entre Oô et Astau en raison de travaux. Les horaires de passage sont les suivants : de 10h à 10h10, de 12h à 13h, de 15hb à 15h10 et de 17h à 18h. Les travaux devaient être terminés pour le 3 juin, mais.....
  • Petit risque au-dessus de Gourette.
    Comme toutes les stations de ski, Gourette tire des flèches explosives pour déclencher artificiellement les avalanches dans le cadre du Plan d'Intervention pour le Déclenchement des Avalanches. Une de ces flèches a été tirée dans l'échelle des Isards au Pic de Ger et n'a pas explosé. Si l'explosif est inerte, le détonateur peut exploser en manipulant la flèche.
    Cette flèche est constituée d'un tube alu de 2 m de long, de 4 cm de diamètre avec à son bout un empennage jaune fluo muni d'ailerons. Ne pas y toucher. Bien repérer le lieu. Le signaler à l'aide d'un cairn par exemple ou tout autre moyen visible et prévenir immédiatement la gendarmerie de Laruns 05.59.05.49.87 et/ou à la station de Gourette 05.59.05.12.60.
Conditions particulières

A voir les avis des pratiquants sortis récemments - Nombreuses informations récentes

  • 22 janvier 2006 : couloir EST du Pic de Barassé , 450 m AD INF un peu de mixte à la sortie. En savoir plus
  • 9 janvier 2006 : conditions de certains couloirs et faces.
    • Pic de Ger (Gourette) : Echelle des Isards - pas de neige juste une petite pellicule de glace de 2 à 3 cm sur le rocher ce qui rend l'ascension pratiquement impossible.
    • Couloir Swann aux Aztazou situation assez similaire avec de la poudreuse sans sohésion avec la sous-couche. A éviter.
    • Face nord du Taillon : peu de neige et quand il y en a c'est comme au Swan. A éviter.
    • Accès au glacier du gabiétou : comme la face nord du Taillon. La pente de neige pour passer le ressaut n'existe pas.
  • 4 décembre 2005 : un mort par avalanche dans le secteur de Fontargente (Ariège) en voulant accéder à une cascade de glace. Voir l'article de presse
  • Couloirs du Malaza (Pyrénées-Orientales) : Nous avons eu 3 chutes de neige mais beaucoup de vent ensuite.L'accès au parois se fait en raquettes ou à ski, car la neige est restée en vallée, mais les couloirs sont de plus en plus sec.Il faut attendre la prochaine chute en espérant une absence de vent.
    Source : Maurice.Fayolle 16-01-2005
  • Couloir Nord Est du Pic du Midi de Bigorre : bonnes conditions - Source : PGHM Pierrefitte - 16-01-2005

* Rencontres de Gavarnie de cascades de glace les 25, 26 et 27 février 2005

* Sites d'escalade du refuge de Larribet - Un éboulement a eu lieu sur le secteur Ruby (constat du 21 août). Le site a été endommagé par 2 gros blocs descendus jusqu'au lac de Batcrabère (Bath Crabère). Tant que le secteur n'est pas stabilisé, l'escalade y est déconseillée.

* Travaux au refuge des Oulettes de Gaube

Fermeture / ouverture des refuges :

  • Fermeture du vieux refuge de Colomers pour travaux. Un refuge neuf est en construction.
  • Le Refuge Bayssellance est gardé depuis le 20 mai 2005. Avant de monter, enc e début de saison enneigé, avant de partir appelez au Refuge au 05.62.92.40.25.
  • Les refuges CAF de l'Ariège commencent leur ouverture fin mai. Voir pour chéque refuge
  • Refuge non gardé d'Aubert fermé depuis le 2 juin 2005 au matin. L'aire de bivouac est utilisable. Ce refuge n'est ouvert que l'hiver

Haut de page



Escalade
Avertissement

Il ne s'agit que des sites naturels d'escalade équipés. Pour des raisons de simplification, le terrain d'aventure sera considéré comme étant de l'alpinisme.

Conditions générales
  • Petit risque au-dessus de Gourette.
    Comme toutes les stations de ski, Gourette tire des flèches explosives pour déclencher artificiellement les avalanches dans le cadre du Plan d'Intervention pour le Déclenchement des Avalanches. Une de ces flèches a été tirée dans l'échelle des Isards au Pic de Ger et n'a pas explosé. Si l'explosif est inerte, le détonateur peut exploser en manipulant la flèche.
    Cette flèche est constituée d'un tube alu de 2 m de long, de 4 cm de diamètre avec à son bout un empennage jaune fluo muni d'ailerons. Ne pas y toucher. Bien repérer le lieu. Le signaler à l'aide d'un cairn par exemple ou tout autre moyen visible et prévenir immédiatement la gendarmerie de Laruns 05.59.05.49.87 et/ou à la station de Gourette 05.59.05.12.60.
Conditions particulières

Voir chacun des sites

  • 1 juin 2005 : Le chemin de la mature (GR 10) depuis Etsaut est interdit à la randonnée par arrêté minicipal en raison d'un éboulement. Pour leszones d'escalades, il est possible d'aller jusqu'à 100m après la voie Obélix.
  • Sites d'escalade du refuge de Larribet - Un éboulement a eu lieu sur le secteur Ruby (constat du 21 août 2004). Le site a été endommagé par 2 gros blocs descendus jusqu'au lac de Batcrabère (Bath Crabère). Tant que le secteur n'est pas stabilisé, l'escalade y est déconseillée.
  • Refuge refuge d'Agulles au Montserrat (Catalogne Sud) fermé pour cause de travaux

Haut de page


Canyons
Avertissement
 
Conditions générales

Les sites des Hautes-Pyrénées ont fait l'ojet d'un rééquipement en 2003.

Conditions particulières

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de loisirs et sports de nature des Pyrénées

 
Ski de montagne et raquettes à neige
Avertissement


La pratique du ski de montagne et de la raquette à neige en terrain d'aventure n'est pas une promenade touristique sur un itinéraire balisé ou matérialisé sous diverses formes.

Problèmes d'accessibilité aux sites de pratique
Conditions générales
A voir avant de partir...

Eléments de comparaison :

  • en 1980 : 1er novembre, il y avait 1 mètre de neige au chalet CAF de gabas, et autant fin décembre
  • en 2000 : le 23 décembre, on pouvait monter en voiture jusqu'au parking de Bious, il y avait de la neige à partir de 1800 m et la température avait frisé les 20 °C (ah le vent du Sud...)
  • en 2004.... vous pouvez y aller voir. La route de Bious est évidemment fermé depuis leChalet CAF de Gabas.
  • 25 octobre 2004 : la neige a fait son apparition. Pour avoir une idée de l'enneigement à certaines altitudes, consultez les stations Nivose de Météo France
  • 11 novembre 2004 : 40 cm de neige à Payolle. 11 novembre 2005 : pas de neige à Payolle.
  • 14 novembre 2005 : Photos panoramiques des Pyrénées prises à Campsaur au-dessus de l'Hospice de France sur le secteur de Luchon en dit long sur l'effort d'enneigement indispensable. Panorama 1 - Panorama 2

 

Conditions particulières
  • Voir les avis de ceux qui sont sortis récemments
  • 26 mars 2006 : Péric (Pyrénées-Orientales) à ski ou en raquettes - Le grand Péric est completement pelé, il faut y monter à pied depuis le col. En ce moment il fait très chaud, la neige ne gèle pas la nuit et se transforme en soupe l'après-midi
  • 1 mars 2006 : je rentre de 3 jours de ski de rando dans la vallée de Hecho, Anso, de l'autre côté de la Pierre-St-Martin.
    J'étais au refuge de Linza, accessible en voiture, c'est aussi un site de ski de fond.
    Beaucoup de neige encore, bien que le refuge soit à 1350m. De la neige fraîche en quantité à notre arrivée dimanche soir sous le mauvais temps. 2 personnes au refuge.
    Lundi beau temps, froid avec beaucoup de vent, immense mer de nuages. Nous avons fini par faire PETREXCHEMA, car sur l'autre course prévue (Chipeta Alto) , beaucoup de plaques à vent. (risque estimé à 4 par la météo locale). Nous avons rencontré 2 raquettistes et fini la longue course ensemble.(15H au sommet...) en utilisant au maximum, les arêtes.
    Mardi, beau temps, froid, toujours du vent mais un peu moins, nous avons fait QUIMBOA ALTO prés des aiguilles d'Ansabère.
    Nous étions seuls à assister au retour des oies sauvages, des vols immenses qui se succédaient dans l'après midi.
    Ce mercredi, course plus tranquille du côté de Zuriza au pied de la Pena Forca, toujours des vols d'oies sauvages et nous étions toujours seuls dans le massif.
    (Source Benoît T.)
  • 28 février 2006 : Le Col du Pourtalet est toujours fermé avec une éventualité d’ouverture pour ce week-end qui nous sera confirmée vendredi après-midi.
    A ce jour, l’accès est possible jusqu’à Pont de Camps soit juste après le lac de Fabrèges avec un accès dégagé.
  • 28 février 2006 : Pourteilhou par Saugué (Gèdre - Hautes-Pyrénées). Finalement des plaques de neige sur la route nous ont obligés à se garer vers 1400 m.
    Début d'un enneigement continu (faible) sur la route au niveau du dernier lacet avant le pont.
    Neige excellente dans la partie haute (plusieurs bons cm de poudreuse de la derniere chute) plus changeante et croutée en dessous de 1800 m. - Source : Barrus

  • 6 février 2006 : Cambre d'Aze, vallée de Planès (Pyrénées-Orientales) : neige bien transformée parfois croûtée vers le bas entre 1500 et 1700 m d'altitude et gelée dans la forêt (effet de la fonte et regel) mais quand même neige de cinéma entre 1700 et 2300 m environ avec une vingtaine de centimètre de poudreuse sur une sous couche dure. A partir de midi, neige de printemps sur les versants sud du Cambre d'Aze. Attention, quelques plaques à vent coule dans les couloirs pas forcément très pentus. Les crêtes sont assez cornichées dans l'ensemble. Ca sera excellent dans quelques jours si le beau temps se maintient..
  • WE des 4 et 5 février 2006 : Les secouristes du PGHM de Pierrefitte-Nestalas ont procédé à plusieurs interventions durant ce dernier week-end. Vendredi après-midi, un vacancier landais, Gérard Omont, 59 ans, a été terrassé par une crise cardiaque alors qu'il effectuait une sortie raquettes au massif du Pic d'Ayré. Samedi après-midi, deux personnes qui pratiquaient du ski extrême sur la face Nord Est du Pic du Midi se sont retrouvés en difficulté. L'intervention des secouristes a été délicate. En fin d'après-midi, le PGHM a porté secours à un skieur espagnol victime d'une luxation de l'épaule sur le massif du Hautacam, au Léviste, près du lac d'Isaby. Dimanche, un skieur s'est fracturé le fémur à La Mongie, un autre s'est luxé l'épaule à Luz-Ardiden. - Source : Lourdes-Infos du 6 février 2006
  • 30 janvier 2006 : Cauterets : le randonneur égaré retrouvé - Un randonneur de 48 ans, originaire de Mérignac, parti dans le secteur de Cauterets, s'était égaré. Il était de surcroît mal équipé pour la saison. Il a été retrouvé par les CRS du poste de Gavarnie près du refuge d'Estom. Il était épuisé
  • 29 janvier 2006 : Cauterets : un randonneur égaré - Un randonneur de 48 ans, originaire de Mérignac, parti dans le secteur de Cauterets, avait choisi samedi soir de prendre un peu de repos au refuge d'Estom. Dimanche matin, il prévenait les CRS de Gavarnie qu'il allait rejoindre son hôtel. En fin de journée, il n'était toujours pas rentré et ne répondait plus aux appels de sa famille. Hier soir, quatre CRS sont partis hier soir à sa recherche. A suivre...
  • 12 janvier 2006 : Vers le Pic Entre les Ports. Manteau neigeux peu stable. Froid. Beaucoup de poudreuse. Peu de neige en altitude.
  • 8 janvier 2006 : sortie tranquille en raquettes sur le sommet de Lazive (1445 m). Acces Eaux Bonnes (impression de ville fantôme) puis Aas. Sur le sentier au départ (900 m), alternance boue et neige fondue (il faisait 8° hier). Nombreuses petites coulees en travers de la sente. Bon enneigement sur le plateau de la montagne verte (1100 m)où nous avons chaussé les raquettes. Bonne qualité de neige au sommet de Lazive (1445 m). Vue sur le pic du Ger et station de Gourette. Quelques raquetteurs et skieurs de randonnée
    rencontrés. Philippe

  • 7 janvier 2006 : la route du col d'Aspin est totalement dégagée. Route noire sur pratiquement tout l'itinéraire mais route fermée à la circulation. De ce fait, la route n'est pas skiable et les raquettes ne sont pas nécessaires. passer par la forêt depuis les tennis (Hôtel Arcoch) de Payolle.
  • Dimanche apres midi (18/12), Raquette - grand beau : voiture laissée au parking de Bareilles. montée par la route forestière. Pas eu le temps d'aller jusqu'au lac de bordères-Louron (ca m'apprendra à faire la grass'mat)
  • Vendredi apres-midi (16/12), Raquette - la route du col d'Azet était dégagée. voiture laissée au col. Balade facile sur les crêtes.
    Raquettes : TSL 325 escape louées à St Lary. pas trop aimé les fixations par sangles
  • 4 décembre 2005 : un mort en Ariège et plusieurs avalanches dans les Hautes-Pyrénées. Voir l'article de presse
  • 1er décembre 2005: Tuc du Plan de la Serre 1977 m depuis la route du col du Portillon (alt 940)
    A peine de neige sur la piste au depart. Montée à pied jusqu'a alt environ 1550. Aprés raquettes j'usqu'au sommet (environ 40 cm de neige) Doux, un peu de vent
    descente sur le col de Baréges, 20 à 30 cm.
    Raquettes au sac à 1600 m. - Enneigement pas terrible mais bonne jouirnée quand même
    Source : Philippe Barrère
  • 28 novembre 2005 : Bernard Pez est allé à la cabane de Bordes par le plateau de Bénou avec près d'un mètre de neige à 1400m tandis que Rémi Thivel est allé au Cirque d'Anéou. Pic Cuyalaret.avec 30 à 80 cm de neige fraîche sans sous-couche par endroits. Source et voir les photos de Rémi
  • A partir de vendredi 25 novembre 2005, risque de situation avalancheuse en montagne suite à de forte accumulations prévues sur le 64, 65 et 31 et sans doute le 09 et 66. Consulter la nivologie montagne (ci-dessus)

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées

 

 

A propos de la montée à la Brèche de Roland

Cet itinéraire n'est pas un itinéraire de randonnée pédestre. Il s'agit d'un itinéraire en terrain d'aventure non sécurisé qui peut nécessité parfois une connaissance technique en neige (usage des crampons et du piolet) sur des pentes fortes. Ceci peut également être valable pour la montée au refuge depuis le col de Boucharo.

Avertissement :
Il est probable que la chaîne installée à la cascade sous le col des Sarradets soit déposée en début d'été 2004. Cette chaîne constitue une fausse sécurité à un endroit sans intérêt et hors passage normal.
En cas de neige, le sentier n'est pas visible. L'itinéraire normal ne doit pas remonter le long du rocher où est installé la chaîne. Il traverse la pente pour aller jusqu'au rocher en face puis remonter en restant à gauche de la cascade (rive droite horographique).
Si vous ne vous sentez pas capable de suivre cet itinéraire, il est préférable de revenir à Boucharo.


Col de la Munia

Un auteur de topo guide a cru intéressant d'indiquer un itinéraire de randonnée partant de Troumouse jusqu'à Pinède (Pineta) en passant par le col de la Munia. Cet itinéraire se déroule sur la voie normal de la Munia jusqu'au col et reléve de l'alpinisme (PD).
Le couloir qui permet de franchir la muraille de Troumouse est souvent enneigé (voir même glacé) selon les périodes et les années. Ce couloir se termine par quelques pas d'escalade (II +) de préférence sur la partie de droite pour éviter les chutes de pierres, traverse ce qui est ou fut (selon les années) le petit glacier pour atteindre le col. Il n'xiste pas, à priori, d'équipement permanent sur place.
La descente sur Pineta est plus aisée.


Vandalisme dans la vallée du Chiroulet

LA SIGNALÉTIQUE DES SENTIERS DE RANDONNÉE EST SOUVENT SABOTÉE.


Haute-Bigorre. Rolland Castells, président de la communauté de communes de la Haute-Bigorre (CCHB), en a «ras le bol» des actes de vandalisme perpétrés à répétition contre la signalétique des sentiers de randonnée et des routes forestières dans la vallée du Chiroulet. «Les personnes scient les poteaux, enlèvent les panneaux de départ des itinéraires de randonnée. Le balisage jaune est recouvert de peinture grise», explique Thierry Cascara, employé de la communauté. On ne se trouve pas face à une destruction anarchique mais à un vandalisme organisé. Il y a déjà plusieurs années que cela dure, mais «les actes de vandalisme se sont amplifiés», explique Rolland Castells. Début septembre, le panneau de la cabane de Conques a été enlevé, idem pour ceux des routes forestières de l'Haya et de Magenta. Le balisage vers les lacs Bleu, de Peyrelade et d'Ourrec a été saboté. La signalisation a un coût. «La collectivité en a marre de payer à cause d'abrutis, de nuisibles», martèle Rolland Castells. Surtout, l'effacement du balisage peut avoir des conséquences dramatiques pour des randonneurs peu expérimentés. Il y a peu, on a découvert une personne décédée près du lac Bleu. Peut-être s'est-elle perdue, faute de signalisation. La communauté a déposé une deuxième plainte auprès de la compagnie de gendarmerie de Bagnères. Le groupement pastoral Bagnères-Beaudéan, le maire de Beaudéan et la société de chasse Bigorre-Saint-Hubert se sont associés à cette plainte. «J'espère que ces plaintes permettront de faire avancer ce dossier», indique Rolland Castells.

Auteur : Th. J.
Source : La Dépêche du Midi

Haut de page

Avalanches : un mort et trois blessés dans les pièges de la montagne


Le premier grand week-end à la neige a été marqué par deux accidents dans les Pyrénées. Ainsi, sa passion pour la montagne et pour l'escalade a coûté la vie à un Espagnol de 31 ans, victime d'une avalanche, samedi après-midi, alors qu'il partait, avec un ami, gravir une cascade de glace.

L'accident s'est produit en vallée d'Aston, dans le secteur frontalier franco-andorran des étangs de Fontargente. Les deux hommes, venaient de Soldeu et se dirigeaient vers le secteur français lorsqu'ils ont été surpris par une coulée au lieu-dit « Malpas ». L'un d'eux a été enseveli alors que le second parvenait à donner l'alerte en fin de journée.

Une colonne de secours composée de gendarmes du PGHM de Savignac-les-Ormeaux aidés d'un maître-chien et de sapeurs-pompiers était stoppée en soirée dans sa progression par le mauvais temps.

SECOURS À GAVARNIE
Les recherches reprises hier avec le soutien de l'hélicoptère de la gendarmerie, permettaient de retrouver en fin de matinée, grâce à la balise Arva (Appareil de recherche de victimes d'avalanche), le disparu décédé, et de ramener le corps dans la vallée jusqu'à Tarascon. Pendant ce temps, samedi, vers midi, une avalanche s'est produite à Gavarnie. Ce sont des plaques à vent qui se sont détachées au passage d'un groupe de sept randonneurs originaires des Hautes-Pyrénées, âgés de 16 à 21 ans. « Leur passage sur la plaque à vent a déclenché une surcharge qui a provoqué une cassure d'une surface de 1,50 m environ. Cette plaque est tombée 200 m plus bas, ensevelissant deux jeunes randonneurs », explique Didier Nogué, chef du poste CRS à Gavarnie. « Heureusement que les jeunes gens étaient expérimentés et équipés d'Arva. Ils nous ont alertés et sont redescendus sur le lieu de la coulée. Ils ont sorti le jeune homme. En même temps, grâce à leur Arva, ils ont localisé très rapidement la jeune fille et se sont activés à la dégager. », poursuit Didier Nogué. La jeune femme a alors été prise en charge par l'hélicoptère de la gendarmerie. Elle a été transportée au centre hospitalier de Tarbes. Quelques minutes plus tard, une seconde avalanche s'est produite, toujours à Gavarnie, sur le pic Lary, alors que se trouvaient sur place deux groupes de trois personnes. Personne n'a été emporté.

Source : La Dépêche du Midi du 5 décembre 2005

Deux jeunes emportés par une avalanche dans le secteur de Gavarnie

Samedi, à 12 h 15, une avalanche s'est produite à Gavarnie, au pic Entre-les-ports. Ce sont des plaques à vent qui se sont détachées au passage d'un groupe de sept randonneurs originaires des Hautes-Pyrénées, âgés de 16 à 21 ans.

« Leur passage sur la plaque à vent a déclenché une surcharge qui a provoqué une cassure sur 1,50 m environ. Cette plaque est tombée 200 m plus bas, ensevelissant deux jeunes randonneurs », explique Didier Nogué, chef du poste CRS à Gavarnie.

Alors que, par chance, l'un des deux jeunes gens emportés par la coulée de neige n'a été recouvert que jusqu'au cou, il n'en a pas été de même pour l'autre personne, une jeune fille, qui a été « enterrée » à 1,50 m de profondeur.

« Heureusement que les randonneurs étaient expérimentés et équipés d'Arva (Appareil de recherche de victimes d'avalanche). Ils nous ont alertés et sont redescendus sur le lieu de la coulée. Ils ont sorti le jeune homme. En même temps, grâce à leur Arva, ils ont localisé très rapidement la jeune fille et se sont activés à la dégager. Il faut préciser qu'ils s'entraînent régulièrement à ce genre d'exercice, et ont fait preuve de sang-froid », poursuit Didier Nogué.

La jeune femme a alors été prise en charge par l'hélicoptère de la gendarmerie, arrivé sur les lieux, dans lequel avaient pris place trois médecins du Samu. Elle a été transportée au centre hospitalier de Tarbes.

DEUXIÈME AVALANCHE
« Elle a eu une petite perte de connaissance, a été blessée sérieusement à un genou, pour lequel elle devrait subir une intervention chirurgicale », observe le CRS.

Quelques minutes plus tard, une seconde avalanche provoquée aussi par la cassure d'une plaque à vent s'est produite, toujours à Gavarnie, sur le pic Lary, alors que se trouvaient sur place deux groupes de trois personnes.

« Il s'agit d'un déclenchement naturel qui a été observé par des témoins qui nous ont alertés. Personne n'a été emporté. Étant sur place, nous avons tout de suite survolé les lieux pour vérifier », raconte-t-il.

S'ÉQUIPER D'APPAREIL DE DÉTECTION
Didier Nogué profite de ces deux avalanches, en ce début de saison hivernale, pour insister auprès des randonneurs et skieurs sur la nécessité de s'équiper d'Arva.

« Pour avoir un taux de survie optimale, il faut compter à peine un quart d'heure. Un quart d'heure de plus et on tombe à 40 %, puis 15 %. Heureusement que ces jeunes gens étaient équipés. À partir du moment où on est alertés, du décollage de Tarbes et de l'arrivée sur les lieux, il s'écoule une demi-heure. D'où l'intérêt vital de posséder cet appareil. »

Par ailleurs, il alerte sur la dangerosité existant actuellement sur l'axe frontière Gavarnie-Cauterets.

« Le cumul vent violent et précipitations de neige est favorable à la création de plaques à vent. C'est ce qui se produit actuellement sur l'axe frontalier. Nous avons eu des vents violents de l'ordre de 100 km/heure. Il faut être vigilants sur les pentes orientées nord », dit-il, ajoutant que « le piémont a été préservé car les vents n'ont pas été accompagnés de précipitations de neige ».

La prudence est donc de mise en cette ouverture de saison, des chutes de neige et des rafales de vent étant encore prévues dès aujourd'hui.

Auteurs : Patricia Lagaillarde et Gwénola Champalaune
Source : La Dépêche du Midi du 5 décembre 2005

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de loisirs et sports de nature des Pyrénées