ACCESSIBILITE : LES INTERPRETATIONS REGLEMENTAIRES

 

Il est parfois curieux de constater que certaines personnes cherchent à encadrer et réglementer un texte qui tend à libérer l'accessibilité. En fait, la liberté au pays des droits de l'homme est male vécue. Le souci du réglement est une constante avec toujours en arrière plan la sécurité pour justifier la réglementation. La notion de responsabilité individuelle n'est même pas envisagée alors que les textes fédéraux y font implicitement référence.

Bruno FARA (club Hot Roc) et Eric BONIN font, en 2005, sur la liste de discussion "Escalade-Dauphiné", un compte rendu rapide d'une réunion réunissant plusieurs acteurs de l'escalade dont la FFME.


Bruno FARA dit :

« Je rentre d'un débat, avec le national FFME. Les normes en matière de sécurisation des terrain classés sportifs qui seront imposées bientôt sous pression du ministère, de l'assureur etc... laissent peu de place à la liberté d'équiper comme bon nous semble... Tant sur les moyens que sur l'éthique.
Nos débats de personnes seront donc vite sans objet quand "big brother" aura la main sur tout!
Quand je vous disais que le monde change....Personne n'en a parlé, mais je vois à l'horizon d'un temps proche la barrière d'un péage style USA se profiler...
Pour les admirateurs des manifestes etc.... il doivent aussi savoir qu'au pays du "clean climbing", il est souvent interdit de grimper autrement...(c'est bien pour certains), mais il faut acquitter entre 5 et 10$ par jour pour pratiquer... (pourquoi pas on paye bien pour aller au gymnase club)... mais il faut rester entre les deux barrières des sentiers balisés... (c'est déjà + chiant), demander un permis pour partir + de 1jour... (là c'est franchement le monde du scoutisme à la con!) et supporter des flics plus ou moins sympas en permanence dans les pattes... (et là c'est franchement à préférer passer ses vacances à Grenoble:-))
Quand est ce qu'on signe un manifeste pour vraiment grimper librement... où on veut... comme on veut ... Comme au resto quand on regarde le menu avant d'entrer!!!

A+
Bruno FARA
86, rue des Collonges
69230 St Genis Laval


Eric BONIN complète :
Et encore Bruno, tu es parti trop tôt, tu n'as pas assisté à la présentation des missions de chaque élément de la FFME : club, CD, CR....
Tu aurais vu que toute ton activité sur Crept ou autre est hors jeu parce que pas pilotée par le CD, par réalisé par des BE ...
La FFME a oublié une chose : au départ il y a des gens qui souhaite se bouger le cul, ils se regroupent en club, les clubs pour ne pas rester isolés et pour donner un poids à leur activité se regroupent en fédé.
Là l'idée c'est plutôt au début était la fédé qui definit des règles, des notes de fonctionnement et à la fin il y a des ...clients ?.
Entendu au cours de la réunion : "on souhaite faire comme pour le tennis..." : bien sur c'est sorti du contexte ....
Si ca continu notre club va finir par être un club MAIF.
[...]

Eric
eric-bonin@wanadoo.fr

Réponse de Bruno FARA en guise de conclusion :
Sincèrement je suis content d'avoir eu 20 ans en 1970.....
Je crois que le débat sur un spit de plus ou de moins est bien loin à présent! C'est purement le fondement de notre pratique qui devient caduque... mais il n'y avait qu'un seul représentant de l'Isère... c'est comme les élections quand le borgne balaie la gauche au 1er tour .... les inconséquents s'indignent et flattent leur bonne conscience en manifestant!
A+ dans un camp de rééducation pour grimpeur déviant :-))i

Bruno FARA
86, rue des Collonges
69230 St genis Laval


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de loisirs et sports de nature des Pyrénées
Accès aux sites de pratique