Randonnée avec âne

 

Dans toutes les Pyrénées, la randonnée en moyenne montagne accompagnée par un âne ou un lama (ou plusieurs) est de plus en plus à la mode.
L’âne, contrairement à ce qui peut être dit, est un animal intelligent. Il mange et boit peu. Il ne présente pas de dangers particuliers et peut être confié à des « non-spécialistes », contrairement au cheval. Il peut être utilisé comme âne de bât pour le transport des bagages mais aussi pour transporter les enfants fatigués au cours de la randonnée.
Les enfants aiment les ânes. Leur compagnie peut être une attraction pour sensibiliser les enfants à la marche et à la montagne
.
Le lama est également un animal docile et agréable avec les enfants. Mais il n'est pas question de monter dessus et il porte des charges moins lourdes. Il est agréable pour des sorties de la journée ou demi-journée.

Dans de nombreuses vallées pyrénéennes, il est possible de louer des ânes sur des itinéraires préétablis où il est possible d’être reçu dans un gîte avec un parc pour la nuit de l’âne, parfois avec des compléments alimentaires.

Nous proposons les coordonnées d’un certain nombre de ces prestataires. La liste est loin d’être complète mais vous pouvez nous aider à la compléter.

 

Ânes
Lamas
Randonnée avec ânes de bât


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de sports de nature des Pyrénés

Randonnée équestre dans les Pyrénées

 
Loueurs de lamas
Lama Estaing : L'animal au secours de l'homme


Prendre soin d'un lama. Curer les sabots d'un cheval. Se promener avec un chien. Jouer avec un chat. Dans la vallée d'Azun, au lac d'Estaing, Éric Gobert n'est pas un fermier comme les autres. Déjà, parce qu'il élève des lamas. Ensuite, parce qu'il pratique des activités de zoothérapie, une science non reconnue qui s'appuie sur les bienfaits de l'animal sur l'homme.

Depuis 2005, lui et son épouse reçoivent dans leur ferme des jeunes en difficulté, des handicapés mentaux, des personnes âgées. Et le couple y croit dur comme fer : " Les animaux sont un moyen de sortir de l'isolement et de communiquer ses émotions. Devant l'animal, l'homme change. "

À ses détracteurs, Éric leur raconte de belles histoires. " Comme cette dame, habituellement peu bavarde, qui retrouve l'envie de parler après avoir été au contact des lamas. Ou ce jeune homme, si souvent impassible, qui se met à sourire. "
L'avantage des animaux, c'est " qu'ils ne préjugent pas, ils sont natures, contrairement aux hommes. Quand nos animaux parviennent à faire sortir un autiste de sa bulle, c'est gagné ". L'animal, plus que jamais meilleur ami de l'homme…

Source : La Dépêche du Midi du 22 août 2007

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de sports de nature des Pyrénés

Randonnée équestre dans les Pyrénées