Les marches régulières ?
zer da hori ?? qu'es aco ??

 

 

Une marche culturelle avec 900 m de dénivelé c'est pas mal !!!
En fait les marches régulières sont des marches d'association qui existent depuis 50 ans et plus, au Pays Basque Sud. (Hegoalde)
Auñamendi a créé la sienne en 1972.
Mais peu à peu le public s'est réduit au profit des marches de trail ou sportives.

 


Village d'Urupel - Ph. Beñat Auriol/Droit Réservé

Cette année l'association Deiadarra, qui organise les journées Xalbador, a choisi le thème de la montagne.
Elle a fait appel aux photographes Patxi Lascaray et Jon Beloki, pour une exposition permanente, et à Auñamendi pour l'organisation d'une marche populaire en montagne.


Les marches régulières permettent de faire découvrir un village, un massif avec d'autre but que d'y passer en courant. Le public est donc plus familial.
A Urepel il y a déjà l'Euskal trail et l'Euzkadi trail en mai et septembre. Le public sportif est donc rassasié.
Il ne faudra pas emporter de road book ce jour là, mais quelques bouquins plus érudits puisque le parcours est balisé.

La marche débute entre 7 et 8 heures sur la place du village. Retour impératif avant 14.00. Trois arrêts sont imposés aux équipes constituées entre 2 et 4 marcheurs. Elles devront répondre à une dizaine de questions par arrêt. Les chasseurs de palombes, ce jour là, ont promis la paix des braves pendant 2 heures sur les crêtes de Harriondo. (Dure négociation!!)

Les questions posées aborderont la cartographie, la toponymie, l'histoire de la vallée de Baigorry, la faune, la flore et surtout la connaissance de l'œuvre du bertsulari Xalbador Aire (décédé en 1985 ) et son oeuvre unique "Odolaren mintzoak" ( paroles du cœur)
L'après midi, après la marche, vers 13.30, un repas en chanson se clôturera par une joute de bertsulari entre Andoni Egaña et Maialen Lujanbio. Des bertsulari d' Hegoalde rendront hommage à Joxe Maria Aranalde, décédé il y a peu.

Des récompenses sont prévues pour les meilleures cartes de pointage rendues. On est au pays de la très bonne charcuterie ( le charcutier Pierre Oteiza sera le sponsor).
Vous devinez le reste ...........le porc basque fera partie du décor.

Cette fête est loin de la grande kermesse des fêtes estivales de Bayonne ou de Pampelune, Elle témoigne seulement du Pays Basque authentique et vivant, tel qu'il veut le rester, tel qu 'on l'aime.

Beñat Auriol
Président de Auñamendi

Hauit de page


Vautour fauve à Iparla
Ph. Beñat Auriol/Droit Réservé

Renseignements

Auñamendi : 06 77 355 419 - Mail
Deiadarra : 06 24 332 995 - Mail

En savoir plus
Les photos de l'itinéraire

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de sports de nature des Pyrénés
Randonnée en montagne

 

 

Un " bertsulari "; c'est quoi ?


Un " bertsulari " est un versificateur qui manie l’improvisation chantée et versifiée en basque
Ce sont les héritiers des troubadours et autres colporteurs de nouvelles.
De nos jours comme la presse les a remplacés. Ils sont un peu plus politiques aujourd'hui.
Le plus célèbre du Pays Basque Nord était Xalbador Aire avec sont compère Mattin Trecu

Le premier " bertsulari " est apparu en 1540. C'était Beñat Detchepare

Beñat Detchepare


Le premier livre écrit en basque, Linguae Vasconum Primitae, l' a été par le bas-navarrais Beñat Detchepare. Il est paru en 1545.
Jusqu’au milieu du XXème siècle, la grande majorité des auteurs était des ecclésiastiques. Depuis, la tendance s’est complètement renversée.

Source : Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques

Autres références :

Haut de page

Marche régulière et bertsus en l'honneur de Xalbador


Ph. Beñat Auriol/Droit Réservé

Organisé par l'association Deiadarra, le Xalbador Eguna 2005 aura lieu ce dimanche 30 octobre à Urepel

Maintenir vivant le souvenir du grand bertsulari Xalbador Aire, faire connaître l'ensemble de son oeuvre en langue basque, c'est l'objectif que poursuit l'association Deiadarra, créée le 1er octobre 2004 dans la vallée de Baigorry et composée d'habitants du canton. Elle aussi pour but de fortifier les racines basques et de faire vivre l'identité de ce pays. En 2004, Deiadarra avait organisé une première journée intitulée Xalbador Eguna. L'association a décidé de renouveler cette initiative chaque année dans le même esprit. C'est ce dimanche 30 octobre, à Urepel, qu'aura lieu le deuxième Xalbador Eguna animé toute la journée par le groupe Txaranga, d'Arrossa. Le thème choisi est la montagne, tant chantée par le poète. Et plus précisément Mendia, la montagne d'Urepel où il était berger. On pourra y découvrir une exposition de photos organisée avec le sportif Jon Beloki et le photographe Patxi Lasacary.

Trois questionnaires.
Durant toute la matinée, une marche régulière sera organisée par l'association Auñamendi qui reprend une idée chère à l'historien Manex Goyheneche décédé en montagne l'an dernier. Le départ est fixé à 7 heures-7 h 30 sur la place du bourg d'Urepel pour un retour entre 12 heures et 12 h 30. La marche arpentera la commune d'Urepel en passant par Elizamendi, Zelhaihandi, col d'Auzai, et retour par Harriondo et les bois de Gaineko karrika (1). « Une marche régulière n'est pas une course, souligne Beñat Auriol, président d'Auñamendi. Elle est faite pour développer le goût des activités de montagne, faire découvrir un bel itinéraire, la connaissance du village d'Urepel et la vie de Xalbado ».

Trois postes de contrôle jalonneront la randonnée et trois questionnaires seront proposés à chaque poste. Les participants devront réfléchir à des questions ayant trait à la nature, à l'histoire de la vallée, à l'oeuvre de Xalbador. Un atelier sera également dédié à la cartographie et à l'éthymologie. A l'issue de la randonnée sera établi un classement basé sur les réponses au questionnaire. Le premier prix sera... un jambon de la vallée des Aldudes de Pierre Oteiza. La marche sera suivie d'un repas animé par le choeur d'hommes Astezkenekoak, de Baigorry. Au programme de l'après-midi, concours de bertsus avec les jeunes bertsularis Gilles Irribarren et Mizel Mateo, suivis de leurs aînés Andoni Egana, Maialen Lujanbio et Xabier Amuriza.

(1) Le nombre de marcheurs est limité à 200. Inscriptions : 3 E, gratuit pour les enfants. Réservations aux 06.77.355.419 ou 06.24.332.995. Le repas et le concours de bertsu : 20 E pour les adultes, 10 E pour les enfants. Réservations au 06.24.33.29.95.

Source : Sud-Ouest du 26 octobre 2005

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de sports de nature des Pyrénés
Randonnée en montagne