LA MARCHA

Un fait historique dans les Pyrénées

 

« La Marcha » est la poursuite d’un fait historique dans les Pyrénées entre le Val d’Azun en Bigorre (France) et le Valle Tena en Aragon (Espagne). Cette grande marche sur les traces des anciens est ouverte à tous et constitue un lien d’entente, de relations amicales et de paix entre les deux pays au nord et au sud des Pyrénées.

Le 30 juillet 1719, les habitants d’Arrens-Marsous en Val d’Azun et de Sallent de Gallego et Panticossa en Valle de Tena se rencontrent au col de la Peyre Saint Martin pour renouveler les accords de paix, la pacte de concorde, signés par leurs ancêtres en 1549.

Le 29 juillet 2000, 281 ans plus tard, les représentants des deux vallées frontalières se retrouvent à nouveau à la Peyre Saint Martin pour commémorer les actes de paix et accords signés par leurs aïeuls.

Ce nouveau « Pacte de Concorde », plus conforme à l’époque actuelle, se veut résolument tourné vers l’avenir :

"Convaincus que l'Europe qui se construit est, avant tout, la volonté des peuples, dans le respect de leurs libertés, de leurs coutumes et de leurs cultures, les autochtones veulent que leurs vallées participent à cette construction, soient facteur d'unité et prouvent encore une fois que les montagnes des Pyrénées sont un trait d'union et non une barrière entre les vallées frontalières."

Chaque année, les deux vallées conviennent de se retrouver amicalement pour une fête populaire.

  • Le texte des actes :
    • En français
    • En gascon
    • En castillan

La Marcha a lieu tous les ans à la même époque en alternant le sens de la marche : Arrens - Sallent de Gallego et inversment

Voir l'office de Tourisme

 

Accueil du Monde des Pyrénées
Histoire des Pyrénées