Raquette à neige

Matériel et équipement

 


Quel matériel ?

Le choix du matériel va dépendre du type de randonnée envisagée sans pour autant négliger la qualité de la neige. Si pour la balade découverte sur terrain aménagé et relativement plat, tous les types de raquettes sont possibles, pour toutes les autres pratiques il doit être totalement EXCLU les raquettes dépourvus de crampons métalliques sous la semelle. Même sur circuits balisés et damés (surtout damés), les raquettes doivent disposer de moyens de cramponnage. Lorsque vous louez ces matériels, vous devez vous assurer de la qualité de votre matériel et refuser tout ce qui ne serait pas conforme aux règles élémentaires de sécurité. Une paire de bâtons de ski est aussi souhaitable. Ils peuvent aider au maintien de l'équilibre dans certaines pentes. Vous devez aussi vous assurer de la qualité des chaussures et de leur adaptation aux fixations de raquettes. Les chaussures se choisissent également selon le type de randonnée envisagée. D'une manière générale on ne choisira pas de chaussures trop petites et trop serrées qui peuvent entraîner des gelures. On ne part pas en montagne hivernale comme on monte en refuge l'été. Avant de partir vous devez vérifier la tenue des chaussures sur les raquettes. Pour se faire un petit test rapide et faisable dans un magasin. Fixez vos raquettes aux pieds et sautez quelques minutes. Vous verrez si la chaussure se détache de la fixation et si le serrage des lanières vous fait mal aux pieds ou non. Si le lien raquettes-chaussures n'est pas garanti au départ, ne partez pas.

Ne pas oublier qu'une raquette n'est pas un matériel d'alpinisme suffisant en lui-même. Si vous devez aborder des pentes un peu raides (chemin du Refuge d'Illéou par exemple) gelées ou en neige dure, vos raquettes ne remplaceront pas des crampons. Si vous sortez des itinéraires balisés et préparés, renseignez-vous sur le type de difficultés et les moyens à emporter tout en sachant qu'il faut toujours prévoir le maximum car les conditions peuvent très vite changer. Il n'est pas rare de pouvoir monter sur une couche de neige fondante en superficie qui devient très dur au regel lorsque le soleil disparaît.

Quel équipement ?

Une bonne méthode pour ne rien oublier est de partir de la tête pour finir aux pieds : bonnet, bandeau, casquette, lunette de soleil, crème solaire et labiale, chemise, pull, anorak, coupe vent, gants, pantalon, chaussettes, chaussures, guêtres et raquettes.

Avec le vent, la température ressentie peut être inférieure de 5 à 10° à la température enregistrée. Lorsque la météo ou le thermomètre de la station annonce 20° par mesure de précaution prévoyez 10° en moins tout en sachant qu'en avançant dans la journée la température baissera encore. Il est recommandé de prendre des vêtements superposables en plusieurs couches plutôt qu'un vêtement épais afin d'adapter correctement votre protection au froid. Prenez des vêtements adaptés à votre taille. Prévoyez un sac à dos avec de la nourriture et de la boisson chaude. Le responsable du groupe doit avoir un fond de sac assurant un minimum de sécurité.

 

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Raquette à neige