Téléphonie mobile en montagne dans les Pyrénées

La téléphonie mobile est aussi indispensable à la vie dans les vallées et montagnes des Pyrénées qu'elle l'est pour les citadins des villes. Les touristes comme les habitants permanents en sont équipés et souhaitent rester en contact permanent avec leur entourage ou leur environnement professionnel. Il est donc indispensable de couvrir l'ensemble des territoires de montagne, même si, d'apparence et d'apparence seulement, il s'agit d'espaces dits "naturels" sans activités humaines.

 

 

 

Haut de page

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Secours et responsabilité

 

Les trois opérateurs nationaux se mettent d'accord sur la mise en place d'un réseau unique dans les zones non couvertes


L'Autorité de régulation des télécommunications (ART)
a finalement mis d'accord les opérateurs Orange France, Bouygues Telecom et SFR, qui ont signé le 24 septembre 2002 un document commun dans lequel ils s'engagent à améliorer la couverture mobile des régions non rentables. Deux solutions sont retenues : un partage des seules infrastructures, ou un partage total du réseau (cette solution de l'itinérance restant locale et non nationale, donc exclue sur les zones où l'un des opérateurs est présent). Dans ce second cas de figure, les investissements seraient répartis à parts égale entre les trois opérateurs pour la couverture des "zones blanches" où aucun des opérateurs n'est présent. Toutefois, la mise en place de l'itinérance étant précédée de plusieurs mois de tests, les collectivités locales désireuses d'accélérer la procédure pourraient choisir l'autre option. Cet accord sera examiné lors d'une réunion qui se tient aujourd'hui à Matignon.

Auteur : Clotilde Alric
Source : Légale News du 25 septembre 2005

Haut de page

Le téléphone mobile GSM dans la vallée de Lesponne (Hautes-Pyrénées)

Depuis le 10 novembre 2006, la vallée de Lesponne dans les Hautes-Pyrénées, bénéficie de la téléphonie mobile GSM. Après avoir installé un système d'accès au haut début pour l'Internet, le Conseil Régional et le Conseil Général ont facilité la mutualisation des moyens entre les trois opérateurs de téléphonie mobile : Orange, SFR et Bouygues Télécoms.

L'opération rentre dans le cadre d'une action régionale en vue d'éliminer les " zones blanches ".

Maintenant, il est possible de disposer du téléphone sur toute la vallée de Beaudéan au Chiroulet y compris aux cabanes de La Lit.

Une antenne est installée à la sortie du village de Lesponne. Pas très esthétique, elle facilitera la vie de beaucoup d'habitants et des touristes de passage. Il est beaucoup moins sûr que les pratiquants de la montagne puissent bénéficier de ces progrès techniques.

Haut de page

Un vieux projet... radio !


Au milieu des années 1990 est né l'idée de disposer d'un vaste réseau radio sur toutes les Pyrénées à des fins sécuritaires. Ce type de réseau existe dans certaines parties des Alpes. L'inconvénient était qu'il fallait acheter un poste radio bloqué sur une fréquence disponible uniquement en France.
Cette idée totalement archaïque et très coûteuse fut heureusement abandonnée. Il était peu probable que les pratiquants de la montagne achètent des radios pour une seule fréquence limitée dans l'espace alors que le GSM commençait à se développer
Il est assez surprenant que certains aient cru intéressant de reprendre une telle idée sur le département des Hautes-Pyrénées au début de 2006. Sans doute la nostalgie d'un passé sans avenir. Regrettable que des fonctionnaires perdent leur temps sur des tels projets inutiles. L'amélioration du GSM avec des choix techniques judicieux et plus discret que le pylône de Lesponne et une alimentation solaire serait sans doute plus rentable.
Il faut peut-être aussi prendre exemple chez nos voisins espagnols en avance depuis longtemps sur ce sujet.

Haut de page

Et le pastoralisme ??….


A une époque où l'on s'efforce d'inciter au gardiennage des troupeaux, il est assez surprenant que les installations de téléphone GSM ne soit pas pensées en fonction des besoins du pastoralisme qui serait aussi un progrès pour le tourisme de randonnée. Le travail du berger n'est plus celui du Moyen Âge. Il a aussi besoin d'un téléphone et d'un ordinateur avec connexion Internet.

Haut de page

Coup de fil réussi pour le grimpeur du mont Everest


Fin mars, Rod Baber annonçait son intention de passer le coup de fil du point le plus haut du monde, le mont Everest. Voilà qui est chose faite. L'alpiniste britannique a effectué deux appels du toit du monde, le premier destiné à une boîte vocale mise en place par Motorola afin de valider son record - "Salut, c'est Rod qui passe le coup de fil le plus haut au monde" - et le deuxième à sa femme et ses enfants. L'appel a duré un bon quart d'heure, pendant lequel le grimpeur exulte à - 30° sous son masque à oxygène, et qui peut se résumer à : "Il fait froid, c'est fantastique, les Himalayas sont partout et je ne sens plus mes doigts de pied".

La batterie du kit fourni par Motorola était directement attachée à son corps afin de maintenir une température assez chaude pour que l'appareil puisse fonctionner au sommet. Ang Tsering Sherpa, président de l'association d'alpinisme népalaise, a salué l'exploit en déclarant à News24 que "c'est une bonne nouvelle car les communications sont primordiales dans un milieu montagnard où les grimpeurs prennent d'énormes risques. La couverture mobile pourrait nous aider dans les opérations de sauvetage". Avant de redescendre, l'alpiniste gratifiera son fournisseur d'un SMS : "Un petit texto pour l'homme, un grand bond pour le mobile".

Source : Ratiatum du 26 mai 2007

Coup de gueule pour un coup de fil

Parions que le Népal et le Tibet seront bientôt mieux équipés que les Pyrénées en téléphonie GSM. Les Pyrénées ont toujours une guerre de retard dans ce domaine ce qui fait que de nombreuses zones ne sont pas couvertes alors qu'il faut bien souvent très peu d'aménagement pour régler tous les problèmes. Exemple : mettre un relais avec panneaux photovoltaïques au sommet du Pic des Tentes au lieu d'avoir un gros pylône à proximité du village de Gavarnie.
Mais cela demande trop de réflexion.

Haut de page

Informations diverses

Haut de page

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Secours et responsabilité