L'échelle européenne de risque d'avalanche

 

Cette échelle de risque d'avalanche est bien connue des pratiquants de la montagne, skieurs de randonnée et skieurs hors pistes sérieux. Elle est utilisée depuis les années 1980 tout comme les ARVA devenus DVA. Elle est beaucoup moins connue des pratiquants de la randonnée à pied, à raquette ou par de trop nombreux skieurs hors pistes occasionnels. C'est sans doute la raison pour laquelle le Ministère des sports se donne la liberté de l'appeler "une nouvelle des risques d'avalanche" pour paraître moins ridicule en gommant le passé. Il aurait été si simple de reprendre les mêmes définition.

Echelle européenne de risque d'avalanche
à l'intention du public pratiquant la montagne hors des pistes balisées et ouvertes

 

INDICE DU RISQUE STABILITE DU MANTEAU NEIGEUX PROBABILITE DE DECLENCHEMENT
1 - FAIBLE Le manteau neigeux est bien stabilisé dans la plupart des pentes. Les déclenchements d'avalanches ne sont en général possibles que par forte surcharge (3) sur de très rares pentes raides (1). Seules des coulées ou petites avalanches peuvent se produire spontanément.
2 - LIMITÉ Dans quelques pentes (2) suffisamment raides, le manteau neigeux n'est que modérément stabilisé. Ailleurs, il est bien stabilisé. Déclenchements d'avalanches possibles surtout par forte surcharge (3) et dans quelques pentes généralement décrites dans le bulletin. Des départs spontanés d'avalanches de grande ampleur ne sont pas à attendre.
3 - MARQUÉ Dans de nombreuses pentes (2) suffisamment raides, le manteau neigeux n'est que modérément à faiblement stabilisé Déclenchements d'avalanches possibles parfois même par faible surcharge (3) et dans de nombreuses pentes, surtout celles généralement décrites dans le bulletin. Dans certaines situations, quelques départs spontanés d'avalanches de taille moyenne, et parfois assez grosse, sont possibles.
4 - FORT Le manteau neigeux est faiblement stabilisé dans la plupart des pentes (2) suffisamment raides. Déclenchements d'avalanches probables même par faible surcharge (3) dans de nombreuses pentes suffisamment raides. Dans certaines situations, de nombreux départs spontanés d`avalanches de taille moyenne, et parfois grosse, sont à attendre.
5 -TRÈS FORT L'instabilité du manteau neigeux est généralisée. De nombreuses et grosses avalanches se produisant spontanément sont à attendre y compris en terrain peu raide.

© 1997 Météo-France

(1) Pentes particulièrement propices aux avalanches en raison de leur déclivité, de la configuration du terrain, de la proximité des crêtes...
(2) Les caractéristiques de ces pentes sont généralement précisées dans le bulletin: altitude, exposition, topographie...
(3) Surcharge indicative : forte (par exemple skieurs groupés) ou faible (par exemple skieur isolé, piéton).

Le terme déclenchement concerne les avalanches provoquées par surcharge, notamment par le(s) skieur(s).
Le terme départ spontané concerne les avalanches qui se produisent sans action extérieure.

Haut de page

 

     

Accueil du Monde des Pyrénées
Secours et responsabilité en montagne