Les chances de survie sous une avalanche

 

 


Enseveli sous une avalanche, les chances de survie décroissent trés rapidement avec le temps. Hormis les dommages éventuellement subis par la personne emportée par l'avalanche, les chances sont d'environ :

  • 91 % entre 0 et 18 minutes ;
  • 34 % entre 18 et 35 minutes ;
  • 20 % entre 35 et 120 minutes ;
  • 7 % après 140 minutes

Suivant les sources, 10 à 20 % des victimes sont décédées à l'arrêt de l'avalanche. Il est donc crucial, une fois que la victime est ensevelie, d'adopter une stratégie permettant de la dégager avant le quart d'heure fatidique. Notamment, il est illusoire de compter pour cette phase sur les secours organisés, notamment les chiens d'avalanche, qui ne peuvent arriver avant ce délai d'un quart d'heure. La recherche doit donc être faite par les pratiquants eux-mêmes. Et dans ce cas, seuls les DVA (Détecteurs de Victimes d'Avalanche) émetteurs / récepteurs, associés à une sonde et une pelle, dont chaque pratiquant doit être équipé, peuvent permettre cette réactivité. Et encore, faut-il savoir s'en servir et s'être correctement entraîné à la recherche pour être efficace.


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Les activités de loisirs et sports de nature des Pyrénées
Les avalanches