Loup, mon témoignage à propos des bergers

 

Share

 


Le grand-père d'Ouragan, berger et sabotier lorsque les loups ont été éliminés

Les témoignages de bergers, enfants, petits enfants de bergers et autres éleveurs sont importants pour connaitre le passé et comprendre le présent. Les anciens ont fait l'histoire des vallées, des montagnes, de sterritoires, de la France. Aujourd'hui, certains penseurs d'une idéologie lointaine du terrain voudraient refaire cette histoire et imposer leur vision autant que leurs objectifs. Est-ce acceptable ?

 


Mon Grand-père, installé dans la Lozère avec 30 brebis sur 9 ha de terre aride a vécu la disparition du loup, ce qui lui a permis de se diversifier. Il a créé une activité complémentaire de sabotier, pendant le temps de liberté où il ne stressait plus pour son troupeau! Activité qui lui a permis d’améliorer le sort de sa famille, du moins pour les derniers adolescents qui ont vécu l'extinction du prédateur (contrairement à ma mère par exemple)

Les parents de notre génération, ont vécu la disparition des loups, et dans notre commune, composée de 3 hameaux reliés au village abritant l'école par des sentiers de quelques km, escarpés, traversant les bois, les enfants pouvaient aller à s'instruire dès l'âge de 6 ans. Fiers d'envoyer leur progéniture à travers ces chemins se cultiver au lieu de cultiver, ils avaient guidé leurs premiers pas avec force conseils et insistance sur les points délicats du parcours. Ils ont appris à les arpenter seuls, parfois à la nuit tombante et dans la neige, lors des fins de journée scolaire en hiver. La municipalité de l'époque avait refusé de construire une passerelle de 2.50 de long, pour enjamber le ruisseau, lors de fortes pluies !

Avec la présence du loup, les parents ne les auraient jamais laissé parcourir les sentiers à travers bois, vers le savoir.

Lire la suite.....

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Environnement des Pyrénées

Pastoralisme dans les Pyrénées