Vidéos de secours et prévention des accidents dans les stations de ski

 

La sécurité sur les pistes est affaire de professionnels qui connaissent parfaitement la station, ses risques, ses dangers hors des pistes et le comportement de la neige. C’est aussi un travail de prévention dans la préparation de la piste, son balisage, son panneautage…. Et puis c’est un travail de secouriste capable de porter secours en tous lieux de la station et à proximité et en toutes circonstances par tout temps. Et puis c’est l’information voir même l’éducation des skieurs… pour ceux qui veulent bien entendre les conseils… Ce n’est pas toujours évident !

Sur cette page nous essayons de regrouper des vidéos se rapportant au secours et à la prévention sur les pistes des stations de ski en même temps que celles se rapportant au métier de pisteur secouriste. Quelque soit la station, le travail de secours et de sécurité est le même pour toutes les stations.

Au premier janvier 2017, les stations appliquent des pictogrammes correspondant à l'échelle européenne de risque d'avanche. Terminé le drapeau à damier dans les stations.


Fort risque d’avalanches dans les Pyrénées


Les conditions météo de ces derniers jours ont rendu la stabilité du manteau neigeux très précaire. Les risques d’avalanche sont forts.

Les chutes de neige d’hier n’ont pas encore eu le temps de se tasser ou de se purger ce qui rend le manteau neigeux particulièrement instable et dangereux. Météo France annonce un risque fort d’avalanche coté à 4 sur une échelle de 5 niveaux. Alors que la journée sera ensoleillée et que les stations de ski attendent de nombreux skieurs.

Malgré le beau temps et l’apparente tranquillité des pistes, le risque d’avalanche va rester très fort jusqu’à samedi 28 décembre.(1)

Une extrême prudence est recommandée aux skieurs ou randonneurs, principalement lors des randonnées à ski ou en raquettes, rappelant qu’il est préférable de skier sur des pistes balisées et sécurisées.
Des coulées de neige fraîche qui pourraient se déclencher naturellement ou lors du passage d’un skieur dans des pentes raides et exposées au nord, à moins de 1.800 m, et les avalanches de poudreuse en altitude.

Hier, [Ndr : le 26 décembre 2013] une skieuse espagnole a trouvé la mort dans une avalanche en Andorre.

La journée s’annonce très douce sur le massif pyrénéen ce qui va provoquer un tassement de la couche de neige fraîche, mais dans le même temps une déstabilisation de cette couche dans la plupart des pentes suffisamment raides.

  • En Andorre : au-dessus de 2100m , la neige a été transportée et des plaques friables se sont de nouveau formées avec les 20 à 30cm qui sont tombés ces dernières 24h. Ces plaques à vent déjà présentes en secteur Nord et maintenant en formation en secteur Sud/Sud-Est se révèlent instables.
  • En Ariège et en Haute-Garonne : La neige est tombée jusqu’en fonds de vallées toute la journée de jeudi. Une couche très variable, de 20 à 30cm de neige fraîche a regarni la moyenne montagne, en haute montagne on peut escompter 40cm voire plus. Sur les crêtes et sommets le vent de nord-ouest a copieusement soufflé, le transport de neige a donc été important. Avec le retour du soleil et un bon réchauffement la prudence est de mise au-dessus de 1800 mètres. Plaques à vent ou friables, c’est dans les secteurs ombragés qu’elles reposent fréquemment sur des neiges de mauvaise cohésion.
  • Dans les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques : Les cumuls de neige fraîche sont conséquents depuis le mercredi 25, avec environ 50cm à 1800m sur les massifs du piémont et jusqu’à 1m sur les massifs frontaliers. Ces nouvelles couches de neige reposent le plus souvent sur une sous couche durcie ou glacée.
  • Dans les Pyrénées-Orientales : au-dessus de 2200m , la neige a été transportée et des plaques friables se sont de nouveau formées avec les 20 à 30cm qui sont tombés ces dernières 24h. Ces plaques à vent déjà présentes en secteur Nord et maintenant en formation en secteur Sud/Sud-Est se révèlent instables. La prudence est donc de mise au-dessus de 2200 m dans tous les secteurs. Au-dessous de 2200m, quelques coulées naturelles de neige fraîche de surface sont possibles en pente raide.

Auteur : Emmanuelle Gayet
Source : France 3 du 27 décembre 2013

(1) Ndr : il est probable qu'il faudra attendre au-delà du samedi 28 décembre pour que le manteau neigeux se stabilise surtout s'il neige encore le 28 décembre.

 

Pyrénées : Risques d'avalanches hors-pistes.

Bernard Souberbielle est pisteur secouriste au Grand Tourmalet dans les Hautes-Pyrénées, un vrai montagnard professionnel, maire du village de Betpouey au Pays Toy, éleveur, vice-Président du Parc National des Pyrénées... Il sait de quoi il parle et il connait ses montagnes et leurs dangers. Tous les jours il est sur les pistes et n’est pas avare de conseils et recommandations.
Il y a toujours des skieurs inconscients qui partent la fleur au fusil, d'autres qui analysent la prise de risque et prennent quelques précautions et au final la liberté de faire ce qu'on veut dès lors qu'on ne met pas la vie d'autrui en danger... peut-être celle des sauveteurs car ces skieurs sont rarement autonomes pour assurer leur propre sauvetage. Ils manquent l'entrainement pour l’usage du DVA (ARVA), et ils ont rarement la pelle et la sonde. Un DVA seul n'est pas suffisant.

La vidéo tournée au Grand Tourmalet nous montre des skieurs s'engageant dans la Coume l'Ayse sans aucun souci de sécurité et malgré les avertissements, panneaux et cordes interdisant l'accès.

Avalanches : comment les pisteurs du Grand Tourmalet sensibilisent les skieurs à La Mongie

Dans les Pyrénées, le risque d'avalanche est aussi très élevé. Mais cela n'empêche pas les skieurs de profiter des pistes de La Mongie. L'occasion de faire de la prévention des avalanches et des dangers de la montagne.

Haut de page

Securité des pistes ski

On présente toutes les mesures prises par les directeurs de stations et les équipes de pisteurs pour assurer la sécurité des touristes sur les pistes. Reportage à l'Alpe d'Huez.Interview de Christian REVERBEL, directeur du service pistes de l'Alpe d'Huez, qui pense qu'il faut responsabiliser les skieurs. Montre des bosquets artificiels de sapins placés sur les pistes dans le but de casser la vitesse, d'attirer l'attention des skieurs sans que l'obstacle soit dangereux.Interview de Serge SENSEY, pisteur, décrivant le travail qui est le sien. Interview pisteur, Jean Marc DAULTIER se désolant des dérives procédurières des touristes victimes d'accident.Interview de Michel CLEMENCON, pisteur, à propos de la formation des grains déstabilisant le manteau neigeux.

Source : Images d'archive INA Institut National de l'Audiovisuel - 15 fevrier 1998

Voir la vidéo

Haut de page

Conseils pour skier en hors-piste


Ski hors-piste : Si vous voulez goûter au hors-piste et à sa neige poudreuse, sachez que c'est possible en prenant quelques précautions. Franck, moniteur à l'école du ski français, fait le point sur l'équipement nécessaire de sécurité (en cas d'avalanche) et les consignes météo à respecter.

Observations :

Le moniteur donne un TRES mauvais conseil en matière de positionnement du DVA sur le corps. Tel que décrit sur la vidéo, l'ARVA (plus précisément un DVA) a toutes les chances d'être arraché dans l'avalanche. Les secouristes trouveront le DVA mais pas le corps (ou blessé). Le DVA doit-être au plus près du corps sous les vêtements afin de faire corps avec vous-même et avoir le moins de chance possible d'être arraché dans la chute. Un DVA n'est un bijou que l'on expose. De même, il ne doit pas être dans le sac à dos ou dans une poche de vêtement qui peut aussi être arraché.

Se renseigner auprès des professionnelles n'est pas forcément la meilleure chose. Dans la majorité des stations il flotte un drapeau. Si c’est le drapeau à damier, il y a risques. Donc ne pas s'engager. Pour certains "donneurs de conseils", on fait appel à leur gagne-pain. Ils n'ont aucun intérêt à vous dire que c'est bon... "Sauf avec moi". Pour d'autres, donner un tel avis constitue un engagement de responsabilité au moins morale s'il arrive quelque chose. La prise de renseignement dans une station ne peut être qu'une aide à la décision pour le pratiquant mais en aucun cas un facteur déterminant. Il faut être capable d'être autonome et se former pour l'être notamment auprès de la FFCAM et de la FFME pour les amateurs.

Haut de page

 

   

Accueil du Monde des Pyrénées
Stations de ski des Pyrénées
Stations ski-infos

 

Définition du ski hors-piste


Le domaine skiable se divise en deux parties :

  • Les pistes qui sont balisées, damées, sécurisées, surveillées…. Avec souvent une signalétique notamment pour prévenir des dangers
  • Le hors-piste qui concerne tout le domaine skiable (défini chaque année par arrêté municipal) qui se trouve en dehors des pistes balisées et sécurisées ET qui peut être atteint uniquement par gravité depuis l'arrivée des remontée mécaniques.

Ce qui ne peut être atteint par gravité, surtout hors du domaine skiable défini par arrêté municipal, est considéré comme étant du ski de montagne (ou ski de randonnée ou ski alpinisme). Le ski de montagne est hors compétence des gestionnaires de domaines skiables. Sauf cas exceptionnel, à la demande des services de l’Etat, les secours sont assurés par le secours en montagne gratuit et non le service de secours de la station payant.

Pour le ski hors-piste, les secours sont assurés par la station et est payant

A ne pas confondre avec le ski de randonnée ou ski alpinisme qui se pratique hors domaine skiable et hors gravité depuis l'arrivée des remontée mécaniques. Les secours se font par des unités spécialisées de la gendarmerie et de la police et sont gratuits.

Haut de page

 

   

Accueil du Monde des Pyrénées
Stations de ski des Pyrénées
Stations ski-infos