Les étapes 2014 dans les Pyrénées

 

 

En 2014 le Tour de France prend une place importante dans les Pyrénées notamment dans les Hautes-Pyrénées avec le Tourmalet et un soutien aux sinistrés sur le versant Barèges. Le Tour de France est un support promotionnel remarquable pour les territoires traversée. C'est la raison pour laquelle une place particulière est réservée aux vallées sinistrées afin de montrer le travail extraordinaire de reconstruction qui a été réalisé.
C'est aussi l'occasion de voir beaucoup de monde sur les routes, beaucoup de perturbations sur la circulation locale mais aussi un beau spectacle et une belle promotion des Pyrénées via les émissions de télévision.

Cette année, 6 étapes de montagne dont 3 dans les Pyrénées avec 5 arrivées en altitude dont 2 dans les Pyrénées à quelques jours de l'arrivée à Paris. Du samedi 5 juillet au dimanche 27 juillet 2014, le 101e Tour de France comprendra 21 étapes pour une distance de 3 664 kilomètres. Il sera dans les Pyrénées du 22 au 25 juillet.

Nous fournirons les informations nécessaires pour accéder, le mieux possible, aux sites de pratique de la montagne et de l'escalade.


Les Pyrénées, comme beaucoup de montagnes françaises, ne sont pas et n’ont jamais été des montagnes sauvages avec une nature sauvage. Les hommes et leurs bêtes y sont présents depuis 6 000 ans. Vous ne verrez donc jamais, sur le Tour de France et même au cours de vos vacances et randonnées, des paysages sauvages. Par contre, vous verrez des paysages préservés par l’homme, par ceux qui y vivent, y habitent, y travaillent. C’est grâce à ces hommes et ces femmes que vous pouvez admirer les Pyrénées. Les Parcs et réserves qui existent aujourd’hui n’ont pu être créés que parce que les pyrénéens ont su préserver leur territoire.

Cette action de l’homme et ses bêtes, de ces paysans, au cours des 6 derniers millénaires, a été récupérée par d’autres hommes, ceux qui créent des contraintes sans aucun souci des savoir-faire ancestraux et du partage des savoirs et des décisions. Cette récupération du travail des autres s’est concrétisée par la création de réserves nationales et d’un Parc National, véritable spoliation d’un patrimoine pyrénéen créé par les pyrénéens.

Si les pyrénéens aiment leurs territoires auxquels ils ont contribué à la préservation, ils aiment aussi le faire connaître. Le Tour de France est une opportunité. C’est une des raisons pour laquelle les agriculteurs, et plus spécialement ceux des montagnes, aiment le Tour de France.

Les agriculteurs au coeur du Tour de France 2014

L'étape du Tour : 20 juillet 2014

Pau - Hautacam


Quatre jours dans les Pyrénées mais en fait 3 étapes de montagne dont 2 importantes à quelques jours de l'arrivée à Paris.

 

  • Étape 16 - 22 juillet 2014 : Carcassonne / Bagnères-de-Luchon
  • Étape 17 - 23 juillet 2014 : Saint-Gaudens / Saint-Lary Pla d'Adet
  • Etape 18 - 24 juillet 2014 : Pau / Hautacam
  • Etape 19 - 25 juillet 2014 : Maubourguet Pays du Val d'Adour / Bergerac

Problèmes de circulation liès au passage du Tour de France dans les Pyrénées

Recommandations et restrictions de circulationn pour le Tour de France et l'Etape du Tour - Dossier de la Préfecture des Hautes-Pyrénées

 


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Tourisme dans les Pyrénées
Le Tour de France dans les Pyrénées

 

 

Étape 16 - 22 juillet 2014
Carcassonne / Bagnères-de-Luchon
237.5 km


Après une journée de repos c’est l’arrivée dans les Pyrénées avec l’étape la plus longue du tour (237,5 km) qui se terminera par l’ascension du col de Balès par la Barousse et la descente sur Luchon par la vallée d’Oueil. Franchir le sommet en tête avec 30 ou 40 secondes d’avance sur le second a toutes les chances de gagner l’étape. Les paysages sont magnifiques entre forêt de la Barousse et estive d’Oueil.

    • Le profil des cols de l'étape
      • Km 25.0 - Côte de Fanjeaux - 2.4 km de montée à 4.9% - catégorie 4
      • Km 71.5 - Côte de Pamiers - 2.5 km de montée à 5.4% - catégorie 4
      • Km 155.0 - Col de Portet-d'Aspet (1 069 m)5.4 km de montée à 6.9% - catégorie 2 - Stèle en mémoire de Fabio Casartelli mort dans la descente du col suite à un accident.
      • Km 176.5 - Col des Ares - 6 km de montée à 5.2% - catégorie 3
      • Km 216.0 - Port de Balès (1 755 m) - 11.7 km de montée à 7.7% - catégorie H

Haut de page

Étape 17 - 23 juillet 2014
Saint-Gaudens / Saint-Lary Pla d'Adet
124.5 km


Avec seulement 125 km, c’est l’étape la plus courte du tour mais sans doute une des plus difficiles et passionnante. La première côte dès le km 50 puis 3 cols avant l’arrivée mythique du Pla d’Adet. C'est aussi un passage en Espagne avec la haute vallée de la Garonne qui avait été fortement sinistrée l'an dernier entre Saint Béat et Bosost.

    • Le profil des cols de l'étape
      • Km 57.5 - Col du Portillon (1 292 m)8.3 km de montée à 7.1% - catégorie 1
      • Km 82.0 - Col de Peyresourde (1 569 m)13.2 km de montée à 7% - catégorie 1
      • Km 102.5 - Col de Val Louron-Azet (1 580 m)7.4 km de montée à 8.3% - catégorie 1
      • Km 124.5 - Montée de Saint-Lary Pla d'Adet (1 680 m)10.2 km de montée à 8.3% - catégorie H

     

Haut de page

Étape 18 - 24 juillet 2014
Pau / Hautacam
145.5 km


Encore une étape courte mais plusieurs côtes et surtout le géant des Pyrénées : le col du Tourmalet. Une descente par le Pays Toy dans la vallée de Barèges entièrement construite et remodelée après les crues des 18 et 19 juin 2013. Même chose pour une partie de la vallée des Gaves avant de monter sur le Hautacam.

    • Le profil des cols de l'étape
      • Km 28.0 - Côte de Bénéjacq2.6 km de montée à 6.7% - catégorie 3
      • Km 56.0 - Côte de Loucrup2 km de montée à 7% - catégorie 3
      • Km 95.5 - Col du Tourmalet (2 115 m) Souvenir Jacques Goddet 17.1 km de montée à 7.3% - catégorie H
      • Km 145.5 - Montée du Hautacam (1 520 m)13.6 km de montée à 7.8% - catégorie H

Haut de page

Étape 19 - 25 juillet 2014
Maubourguet Pays du Val d'Adour / Bergerac
208.5 km


Quoique le départ soit donné dans les Hautes-Pyrénées, il ne s'agit pas d'une étape pyrénéenne. Néanmoins son itinéraire dans le nord des Hautes-Pyrénées et dans le Gers peut avoir des conséquences pour les personnes voulant se rendre dans les Pyrénées.

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Tourisme dans les Pyrénées
Le Tour de France dans les Pyrénées

 

Problèmes de circulation liès au passage du
Tour de France dans les Pyrénées

Recommandations et restrictions de circulationn pour le Tour de France et l'Etape du Tour - Dossier de la Préfecture des Hautes-Pyrénées

Étape 16 - 22 juillet 2014
Carcassonne / Bagnères-de-Luchon
Conséquences sur la circulation et l'accès à la montagne


Informations purement indicatives en attendant les arrêtés préfectoraux et municipaux.

Avec un départ à 10h45 de Carcassonne, l’itinéraire devrait être fermé vers 9h notamment pour la caravane. Circulation bloquée et perturbée jusque vers 13h pour se rendre dans les Pyrénées en provenance de Castelnaudary en direction de Mirepoix / Lavelanet/Quillan / Pyrénées-Orientales.

Les coureurs passent à Pamiers entre 12h30 et 12h50 environ. Route probablement fermée de 10h à 13h ou 14h. Pour accéder à la vallée de l’Ariège, Andorre, col du Puymorens et Pyrénées-Orientales, prendre l’autoroute A66.

Entre Foix et Saint-Girons, prévoir un blocage de la route de Lescure à Saint-Girons de 11h30 à 15h puis un gros trafic perturbateur. Pour accéder aux vallée du Couserans, passer la veille, tôt le matin et, par précaution, avant 11h.

La vallée en direction de Moulis, Saint-Lary et le col de Portet d’Aspet devrait être bloquée de 11h environ à 16h environ. Les camping-cars peuvent être bloqués bien avant selon la disponibilité des places de stationnement.

L’accès à Fos, Saint-Béat et au Val d’Aran en Espagne ainsi qu’en direction de Luchon, devrait être bloqué au niveau de Chaum de 13h à 17h dans les deux sens (montée / descente). Au retour d’Espagne, éviter le col du Portillon obligeant un passage à Luchon très perturbé.

Barousse et vallée d’Oueil, à exclure toute la journée pour la pratique de la montagne. Même chose pour tout le secteur de Luchon si vous n’êtes pas déjà sur place.

L’accès au Peyresourde est possible par les Hautes-Pyrénées ainsi que le secteur d’Oo. La route d’accès à Luchon devrait être fermée vers 15h au niveau du carrefour de la vallée d’Oueil. Eviter le secteur du Lys, Superbagnères et Hospice de France pour la journée.

Haut de page

Étape 17 - 23 juillet 2014
Saint-Gaudens / Saint-Lary Pla d'Adet

Conséquences sur la circulation et l'accès à la montagne

 

Haut de page

Étape 18 - 24 juillet 2014
Pau / Hautacam
Conséquences sur la circulation et l'accès à la montagne


 

Haut de page

Étape 19 - 25 juillet 2014
Maubourguet Pays du Val d'Adour / Bergerac

Conséquences sur la circulation et l'accès à la montagne

 

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Tourisme dans les Pyrénées
Le Tour de France dans les Pyrénées

 

L'Etape du Tour le 20 juillet 2014 - Pau - Hautacam / 20 juillet 2014 - 22e édition


Dans le monde des Géants......

Le 20 juillet prochain, quatre jours avant le peloton du Tour de France, les cyclosportifs seront attendus par milliers pour la 22e édition de l’Étape du Tour, sur le parcours de la 18e étape, dessinée entre Pau et Hautacam, avec l’ascension du Tourmalet au programme. Honneur aux Géants des Pyrénées.

En savoir plus...

Les restrictions de circulation sont les mêmes que pour l'étape 18


Haut de page

Ces cols qui font monter les Pyrénées

C'est Charlemagne qui a inventé les cols. Dans les Pyrénées, ses armées taillaient des brèches et des routes pour poursuivre le Sarrazin. La chanson de Roland a fait de Roncevaux un pic de l'histoire de France. Les chroniqueurs du Tour de France ont hissé bien des cols pyrénéens sur des sommets quasi-mythiques. Trop longtemps, chaque col se moquait des lacets du voisin comme d'une première chemise.

Pour la première fois, à l'initiative de la confédération pyrénéenne du tourisme soucieuse de renforcer la promotion de la saison d'été, 34 cols sont liés pour… relier les deux mers. D'est en ouest, sur le versant français, la route traverse trois régions, six départements sur plus de 300 km.

Qui monte ou descend les cols pyrénéens, roule, pédale marche, s'essouffle sur les traces des éléphants d'Hannibal, dans les roues de Coppi, Merckx, Bartali, sur les pas de Malraux et des brigadistes portant renfort aux républicains espagnols en 1936 ou des enfants juifs et des aviateurs anglais guidés par les passeurs ariégeois pour fuir l'occupation. Du dernier jour du preux Roland à la descente dramatique du Portet d'Aspet fatale au cycliste Fabio Casartelli dans le Tour de France 1995, ces cols déroulent au détour de leur virage des destins épiques ou tragiques.

Certains cols sont devenus de vrais hauts lieux de pèlerinage. Ainsi du haut de ses 2 115 m, entre Barèges et La Mongie, Le Tourmalet qui toise un siècle de Tours de France, durcit les mollets et brûle les poumons de milliers de cyclistes amateurs qui chaque été se déplacent du monde entier. Mais d'autres cols vivent cachés, serpentant dans l'anonymat entre prairies, rochers, futaies. La notoriété de l'Oxtondo basque, du Xatard catalan du Pas de Souloumbrie ariégeois atteint tout juste la préfecture du département. Et encore.

À VÉLO, À PIED À MOTO
Jalonnée par des bornes, cette route permet surtout de parcourir et de découvrir la richesse naturelle et culturelle du massif pyrénéen.

D'ordinaire points de passages, les cols deviennent ainsi des points de départ pour des boucles, des itinéraires de découverte ou de randonnées décrits sur des cartes, repérés sur des fiches pratiques. A flanc de col, on peut ainsi grimper à l'observatoire Pic du Midi, visiter la maison natale du maréchal Foch, les inconnues mines du Rancier en Ariège, les vignes de Banyuls avec vue sur la mer. Les haltes touristiques, gastronomiques et les rendez-vous festifs dans les vallées sont également signalés.

Le plus dur pour les cyclistes ? Selon l'ancien champion Laurent Jalabert qui les a pratiquement tous escaladés sur deux roues, le Tourmalet vide les poumons, le Marie Blanque brise les mollets, le Pailhères en Ariège casse le moral tellement il n'en finit plus. Pour les motards, les descentes de la Core (Ariège) et du Soulor (Hautes-Pyrénées), au milieu des vaches en estive se transforment parfois en numéros d'équilibristes. Les cols basques sont plus sombres, les Catalans plus secs. Les auberges le long de ces routes sont en général roboratives et les crêpes du cabanon du col de Peyresourde, posé à équidistance de l'Atlantique et de la Méditerranée, sont les moins chères du sud ouest. À vélo, à pied, à moto, en camping-car, cet itinéraire pyrénéen mérite plus d'une halte.

Auteur : P. J.
Source : La Dépêche du Midi du 30 juin 2007

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Tourisme dans les Pyrénées
Le Tour de France dans les Pyrénées