En Béarn, les éleveurs accueillent le Tour de France en vallée de Barétous

 

Les bergers de la vallée de Barétous dans les Pyrénées-Atlantiques (Béarn) ont fauché sur une fougeraie un visuel géant Ossau-Iraty comprenant le logo avec les deux têtes de brebis marquage laitier et fermier, sur 9 hectares soit 300 mètres sur 300 Situé en bordure de la route de la Pierre Saint Martin pour être visible lors de l’étape du Tour de France du 14 juillet de Tarbes à La Pierre-Saint-Martin.

 


 




Dans les Pyrénées, les bergers de la vallée de Barétous ont fauché sur une fougeraie un visuel géant Ossau-Iraty comprenant le logo avec les deux têtes de brebis marquage laitier et fermier, sur 9 hectares soit 300 mètres sur 300 Situé en bordure de la route de la Pierre Saint Martin pour être visible lors de l’étape du Tour de France du 14 juillet de Tarbes à La Pierre-Saint-Martin.

Les bergers de montagne ont réalisé, en se relayant durant une semaine, une sculpture végétale de 90 000 m2 (9 ha) de 300 mètres de haut sur 300 mètres de large. Remarquable travail collectif d’un œuvre éphémère taillée dans les fougeraies du plateau de Choussen sur la route de la Pierre Saint-Martin.

Pour ce travail collectif, les bergers se sont associés à un spécialiste des sculptures géantes de la vallée d’Aspe, Thierry Fresneau. La sculpture végétale représente deux têtes de brebis, l'une de profil, l'autre de face, symboles des deux types de fromages, fermier et laitier, de l'appellation Ossau-Iraty

La réalisation de cette fresque végétale n’a pas été évidente pour la quinzaine de bergers. Il a fallu affronter des conditions climatiques difficiles entre brume et chaleur sur un terrain pentu à 45° occupé par des fougères.

L’an dernier, ce ne sont pas moins de 3.4 millions de téléspectateurs qui ont regardé le Tour de France à la TV. Une audience dont il faut savoir profiter pour la promotion d’un produit comme le fromage AOP Ossau-Iraty et, au-delà, toute la filière fromagère. Situé sur le parcours de la 10ème étape du mardi 14 juillet 2015 de Tarbes à La Pierre-Saint-Martin, nul doute que la promotion sera assurée.

"De par sa dimension collaborative, cette œuvre végétale fait beaucoup de sens dans l'image que ces éleveurs cherchent à donner à leur Appellation", indique Thierry Fresneau. Quant à Mireille Maunas, productrice de fromage. "Tous les éleveurs, qu'ils soient dans ou hors appellation se sont mobilisés et sont venus donner de leur temps pour la réalisation de cette œuvre collective. Au final, cela rend service à toute la filière".

Bravo aux bergers de la vallée de Barétous

 

 
   

Haut de page


Le Grand Charnier
   

Accueil du Monde des Pyrénées
Tourisme dans les Pyrénées
Le Tour de France dans les Pyrénées
Les étapes 2015 des Pyrénées