LES ETAPES 2008 DES PYRENEES

 

En 2007, comme chaque année, le Tour de France fera plusieures étapes dans les Pyrénées. Ce sera d'ailleurs les dernières étapes de montagne avant l'arrivée à Paris.
C'est l'occasion de voir beaucoup de monde sur les routes, beaucoup de perturbations sur la circulation locale mais aussi un beau spectacle et une belle promotion des Pyrénées via les émissions de télévision.

Nous fournirons les informations nécessaires pour accéder, le mieux possible, aux sites de pratique de la montagne et de l'escalade. Mais la première interrogation pour 2008 : "Le Tour pourra-t-il passer en montagne ?"

  • Étape 9 - 13 juillet 2008 : Toulouse - Bagnères-de-Bigorre
  • Étape 10 - 14 juillet 2008 : Pau - Hautacam
  • Repos : mardi 15 juillet
  • Étape 11 - 16 juillet 2008 : Lannemezan - Foix
  • Étape 16 - 17 juillet 2008 : Lavelanet - Narbonne

La FNSEA et le Tour de France
Le coup de coeur

Restrictions de circulation et stationnement à Tarbes du 13 au 16 juillet 2008

Restrictions de circulation sur les étapes des Pyrénées

L'étape du Tour


Le Grand Charnier

Accueil
Retour

 


Photo : anonyme / DR

 

Recherche sur Pyrénées-Pireneus


Restrictions de circulation et stationnement à Tarbes du 13 au 16 juillet 2008

Restrictions de circulation sur les étapes des Pyrénées

Étape 9 - 13 juillet 2008
Toulouse Bagnères-de-Bigorre
222 km

Étape 10 - 14 juillet 2008
Pau - Hautacam
154 km
Étape 11 - 16 juillet 2008
Lannemezan - Foix
166 km
Étape 12 - 17 juillet 2008
Lavelanet - Narbonne
168 km


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Tourisme dans les Pyrénées
Le Tour de France dans les Pyrénées

 

 

Problèmes de circulation liès au passage du
Tour de France dans les Pyrénées

Informations générales


Le 95 ème Tour de France cycliste traversera le département des Hautes-Pyrénées les 13,14 et 16 juillet 2008.
L’attention des spectateurs et des usagers des voies de circulation routières est appelée sur les dispositifs mis en place à cette occasion.

Sur l’ensemble de l'itinéraire
La circulation sur les voies empruntées par "le Tour de France Cycliste 2008" est interdite à tous les véhicules autres que ceux munis de l'insigne officiel de l'organisation deux heures avant le passage des premiers coureurs, jusqu'à trente minutes après le passage du véhicule de la Gendarmerie Nationale, surmonté du panneau « fin de course ».

Extrait du communiqué de presse de la Préfecture des Hautes-Pyrénées

Restrictions de circulation et stationnement à Tarbes du 13 au 16 juillet 2008 (Arrêtés municipaux de la ville de Tarbes)

Repos dans les Hautes-Pyrénées le 15 juillet 2008


Étape 9 - 13 juillet 2008 - Toulouse - Bagnères-de-Bigorre - 222 km
Conséquences sur la circulation et l'accès à la montagne


Description générale :
Etape de haute montagne. Au départ de Toulouse, c'est un itinéraire de plaine qui suit la vallée de la Garonne puis se dirige vers Mane dans la basse vallée du Salat qui descend du Couserans (Ariège). A partir de Mane, débute la moyenne montagne pour aller au col d'Aspet puis le col des Ares pour descendre à Fronsac dans la haute vallée de la Garonne. Direction Cierp-Gaud (site d'escalade - Parc de loisir) pour monter à Luchon et le col de Peyresourde. Longue montée soutenue où débute vraiment la montagne. Descente du Val Louron jusqu'à Arreau dans la vallée d'Aure (Neste) pour remonter immédiatement à l'Aspin. Du col d'Aspin, descente rapide jusqu'à Bagnères de Bigorre - Voir la carte

Infos tourisme :

Conséquences sur la circulation dans les Pyrénées :

Disposition pour la veille 12 juillet
La circulation sur la RD 918 depuis Arreau en direction du col d'Aspin et depuis Sainte-Marie de Campan, pourra être réglementée par les services d'ordre et, le cas échéant, neutralisée, à partir de 16 heures, en fonction du trafic constaté.
La circulation sur la RD 618 entre Aneran – Camors et le col de Peyresourde pourra être
réglementée par les services d'ordre. L'accès à ce même col pourra être fermé à compter de 16 heures, en fonction du trafic constaté. -
Extrait du communiqué de presse de la Préfecture des Hautes-Pyrénées

Le 13 juillet 2008 jour de l'étape :
La circulation sur la RD 935 entre la sortie de Beaudéan et Sainte-Marie de Campan, pourra être réglementée par les services d'ordre et, le cas échéant, fermée à compter de 8 heures, en fonction du trafic constaté. - Extrait du communiqué de presse de la Préfecture des Hautes-Pyrénées

Conseils pour accéder à la montagne

  • Pour accéder au Couserans (Ariège) depuis l'autoroute A64, passer le matin avant 10 h en direction de Saint-Giron. Pour le retour, passer après 16h.
  • Pour accéder au Val d'Aran depuis l'Autoroute A 64 et Saint Gaudens, passer avant midi dernier délai. Même chose pour monter à Luchon avec des réserves pour le stationnement pour les non résidents. Pour l'accès au Peyresourde le matin de la course... oublier !
  • Pour accéder au Val Louron depuis Arreau, passer avant midi et le retour aprés 16h. Si non, depuis Saint-Lary, prendre le col d'Azet.
  • Pour accèder à Arreau (problèmes de stationnement garantis) et al vallée d'Aure depuis Lannemezan et la vallée de la Neste, la route sera coupée en début d'après midi. et réouverte le soir
  • Pour accèder au haut Adour (Campan) depyus Tarbes, envisagez de ne pas circuler à partir de 8h du matin jusque vers 20h le soir (voir ci-dessus le communiqué de la Préfecture). Ou bien, pour accéder au-dessus de Sainte Marie de Campan à l'exclusion de Payole et l'Aspin, passer par le Tourmalet par Luz et Barèges avec les restrictions ci-dessous du 14 juillet.

Globalement, évitez de circuler le 13 juillet dans les vallées de la Garonn (Val d'Aran), de Luchon, Louron, Aure, Adour.

Repos dans les Hautes-Pyrénées le 15 juillet 2008

Haut de page

Étape 10 - 14 juillet 2008 - Pau - Hautacam - 154 km
Conséquences sur la circulation et l'accès à la montagne


Description générale :
Etape de haute montagne. Depuis Pau, le parcours est relativement plat jusqu'à Gan puis commence a être accidenté sur le piémont pyrénéen jusqu'à Lourdes. Après Lourdes une partie plate avant la montée de Loucrup puis une descente sur la vallée de l'Adour. La vallée de l'Adour reste relativement plate jusqu'à Campan d'où débutera la montée du col du Tourmalet.
Depuis le Tourmalet, descente jusqu'à Soulom (Pierrefitte) puis une partie vallonnée jusqu'à Préchac d'où débute la véritable montée au Hautacam (station de ski)

A noter que les coureurs vont emprunter deux fois la portion de route entre Bagnères de Bigorre et Sainte-Marie de Campan. Une fois hier à la descente et une fois aujourd'hui. A chaque fois ils passeront devant chez Laurent Fignon.- Voir la carte

Le Hautacam n'est pas un col


Beaucoup de commentateurs, journalistes, managers d'équipes, coureurs, etc… parlent d'un " col " en nommant le Hautacam. Ceci est une erreur grotesque qui laisse à penser que ces personnes, notamment les organisateurs du Tour et surtout les journalistes sombrent dans le superficiel et l'approximation.
Le Hautacam est le nom d'une petite station de ski de caractère familiale sans hébergement. Il y a juste deux centres d'accueil, des parkings, des remontées mécaniques et pour l'été une attraction avec des descentes de luges.
Cette station à emprunté son nom au sommet qui se trouve un peu plus au nord à proximité duquel il y a une antenne relais radio et autres… Ce sommet est aussi appelé Soum de Daban Aygue. Il culmine à 1746 m d'altitude.
En fait, la station de ski se trouve de part et d'autre du col de Tramassel, aussi appelé col de Buraou à 1615 m. Le sommet le plus haut et le plus proche de la station est le Pic de Naouit) 1813 m. Légèrement au Sud-Ouest, un autre sommet surmonté d'une croix est nommé le Nerbiou à 1747 m.
Sachant qu'un col est par définition la partie la plus basse entre deux sommets, parler de col en parlant du Hautacam est une hérésie totale.
L'été, toutes ses montagnes sont des estives sur lesquelles paisses des troupeaux de vaches et de moutons dans la plus totale tranquillité, sans aucun stress. C'est cela le bien être animal sauf… lorsque passe le Tour de France.

Louis Dollo, le 10 juillet 2008

Infos tourisme

Conséquences sur la circulation dans les Pyrénées :

La veille de l'étape le 13 juillet 2008 :
a) L'accès au col du Tourmalet pourra être réglementé et, le cas échéant, neutralisé à compter de 16 heures, et ce, dans le cadre de l'appréciation faite par les services d'ordre, en fonction du trafic et du taux d'occupation du parking, sur les secteurs concernés.
b) L'accès au site du Hautacam, sur la RD 100, à AYROS-ARBOUIX, sera fermé à partir de 16 heures, à l'intersection avec la RD 13 jusqu'au 14 juillet 2008, en fin d'étape, à l'appréciation des services de Gendarmerie.-
Extrait du communiqué de presse de la Préfecture des Hautes-Pyrénées

Le 14 juillet 2008 :
L'itinéraire empruntant la ville de Lourdes se fera depuis le centre ville, en direction des Halles – Avenue Maréchal Juin - rue de Bagnères – rue Victor Hugo, sortie en direction de Bagnères (D 937).
La RD 13 sera fermée entre le carrefour RD13/route d'accès Silhen et le carrefour RD13/RD 100 à compter de 10 heures.
La RD 821 sera fermée entre le rond-point de la pénétrante nord d'Argelès-Gazost et le rond-point du Tilhos à compter de 10 heures.
Sur le site d'arrivée du Hautacam, la circulation sera fermée une demie-heure après le passage de la voiture-balai. -
Extrait du communiqué de presse de la Préfecture des Hautes-Pyrénées

STATIONNEMENT
Le stationnement sera interdit dans la traversée des communes sur l'itinéraire de course à compter de 7 heures le jour du passage de l'épreuve et dès la veille, à 16h00, pour le site d'arrivée de l'étape.
Le stationnement des campings-car sera interdit à compter du 11 juillet sur les voies d'accès, au site du Hautacam, à partir d'AYROS-ARBOUIX. Il sera procédé à l'enlèvement des véhicules en infraction.
Le stationnement des véhicules « lourds » participant à la manifestation, autres que ceux dédiés à la course, se fera sur le parking, à proximité de la piscine, à la sortie d'Argelès-Gazost.
Les bus des équipes seront stationnés sur le parking du stade du Tilhos à Argelès-Gazost.

- Extrait du communiqué de presse de la Préfecture des Hautes-Pyrénées

Tour de France : la traversée de Lourdes - Lundi 14 juillet, l'étape Pau-Hautacam de la grande boucle passera par Lourdes, ce qui va provoquer quelques problèmes de circulation. Venant de Pau, la caravane publicitaire et le peloton emprunteront l'avenue Jean Prat, l'avenue Antoine Béguère, le boulevard Célestin Romain, l'avenue Maransin, la rue Saint-Pierre, l'avenue Foch, l'avenue Maréchal Juin, la rue de Bagnères, la rue d'Alger, l'avenue Victor Hugo, le rond-point Renault et la route de Bagnères. La circulation sera interdite sur cet itinéraire 2h avant le passage de la caravane publicitaire jusqu'à 15 minutes après le véhicule de gendarmerie surmonté du panneau "fin de course", soit à peu près de 11 h 30 à 15 h. L'arrivée de la caravane publicitaire aura lieu autour de 12 h 45, le passage des coureurs du tour de France est prévu entre 14 h 20 et 14 h 35. Des déviations seront mises en place au carrefour de l'Europe (en direction d'Argelès et de Tarbes, et ce dans les deux sens). Pour rejoindre Saint-Pé-de-Bigorre, les automobilistes venant d'Argelès devront passer par la vallée de Batsurguère et rejoindre la route de Pau par Bétharram. Tous les carrefours seront barriérés et tenus par la gendarmerie. Source : Lourdes-Infos - Mis en ligne mercredi 9 juillet 2008-7h33

Tour de France : pompiers, gendarmes, policiers, préfecture, conseil général vous, hôpitaux mobilisés - Pour les 13 et 14 juillet, 239 pompiers seront en alerte, 833 gendarmes seront sur la route ainsi que de nombreux policiers, les services de la Croix-Rouge, des hôpitaux et de la préfecture. - Source : Lourdes-Infos - Mis en ligne vendredi 11 juillet 2008-7h21

Conseils pour accéder à la montagne

  • Au départ de Pau, l'accès aux vallées du Béarn (Ossau, Aspe et Barétous) sera perturbé de 9h à midi. Les autres vallées ne sont pas affectées.
  • La circualtion dans Lourdes sera perturbée de 10h à 13h environ.
  • La circulation entre Lourdes et Montgaillard sera impossible de 10h à 14h / 14h 30 environ.
  • De Tarbes à Bagnères de Bigorre, circulation pratiquement impossible de 10h à 14h / 14h 30 depuis Montgaillard. Utiliser la "vieille route" par la rive droite de l'Adour.
  • L'accès au haut Adour, audelà de Bagnères et jusqu'au Tourmalet est à déconseiller toute la journée.
  • L'accès à Saint-Marie de Campan peut se faire par l'Aspin.
  • L'accès au Pays Toy est impossible de midi à 16h environ. La redescente sera fortement embouteillée à partir de 15h.
  • Pour accèder aux villages de la rive gauche du Gave et du Val d'Azun depuis Lourdes, sortir au rond point de la fin des 4 voies en direction d'Argelès-Gazost.
  • Accès aux Hautacam et villages de la rive droite à éviter à tout prix.

Globalement, les touristes et pratiquants de la montagne doivent éviter la vallée de l'Adour et la vallée des Gaves sauf le Val d'Azun, la vallée d'Estaing et Cauterets


Repos dans les Hautes-Pyrénées le 15 juillet 2008

Haut de page

Étape 11 - 16 juillet 2008 - Lannemezan - Foix - 166 km
Conséquences sur la circulation et l'accès à la montagne

Description générale :
Etape de moyenne montagne sur le piémont pyrénéen - Voir la carte

Infos tourisme :
Conséquences sur la circulation dans les Pyrénées :


Le 16 juillet 2008 :

Le stationnement sur le site de départ d'étape, à Lannemezan, fera l'objet d'un arrêté municipal d'interdiction dès la veille, à 16 heures.- Extrait du communiqué de presse de la Préfecture des Hautes-Pyrénées

Conseils pour accéder à la montagne

L'itinéraire se trouvant sur le piémont, l'accès dans les principales vallées n'est pratiquement pas affecté.

Haut de page
Étape 12 - 17 juillet 2008 - Lavelanet - Narbonne - 168 km
Conséquences sur la circulation et l'accès à la montagne


Description générale :
Etape de plaine partiellement sur le piémont pyrénéen de l'Ariège et de l'Aude. La montée la plus importante de la journée se situe aprés Axat au Col du Camperié

Infos tourisme Pyrénées :


Conséquences sur la circulation dans les Pyrénées :
La circulation sera perturbée le matin autour de Lavelanet. La plus grosse perturbation concerne l'accès au Capcir et la haute vallée de l'Aude entre 10h et 14h entre Quillan et Axat. Puis la montée vers le Fenouillède. L'accès au Capcir peut se faire par la Cerdagne via la vallée de l'Ariège et le Puymorens ou par le Conflent.

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Tourisme dans les Pyrénées
Le Tour de France dans les Pyrénées

 

 

 

Un Tour 2006 écologique ? Et les autres.... ????: Le Tour de France, course contre les déchets


Cette année, au lieu de générer des déchets, le Tour de France devrait permettre d’en éviter. C’est en tout cas l’objectif d’un partenariat conclu avec l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), qui va mettre à profit l’événement pour sensibiliser spectateurs et équipes techniques à la réduction des déchets.
Outre une participation à la caravane du Tour, une opération spécifique en faveur du tri est prévue lors de l’étape des cols pyrénéens, le 13 juillet, en partenariat avec l’Agence régionale pour l’environnement, la Région Midi-Pyrénées et le conseil général Val d’Aran . Collecte sélective dans les communes traversées et sensibilisation des spectateurs par 17 ambassadeurs seront organisées. Au moins 20 tonnes de déchets devraient être ainsi récupérés sur les routes ce jour-là, et 12.000 tonnes au total au cours des trois semaines de compétition.

Source : Journal de l'Environnement du 3 juillet 2006

Haut de page

L'Etape du Tour à l'assaut d'Hautacam


La 16ème édition de l'Etape du Tour-Mondovélo se disputera le dimanche 6 juillet entre Pau et Hautacam, dans les Pyrénées, via le col du Tourmalet.

L'autre événement dans l'événement, c'était hier la présentation du parcours de l'Etape du Tour-Mondovélo. En marge du dévoilement du parcours du Tour de France 2008, la société Amaury Sport Organisation a présenté la 16ème édition de sa cyclosportive-phare. Et pour la deuxième fois de suite, elle aura lieu dans les Pyrénées, son organisation étant avancée au dimanche 6 juillet, soit au premier week-end de course de la Grande Boucle. A cette occasion, les cyclos seront invités à découvrir
en avant-première la dixième étape du Tour de France, et ce dans des conditions analogues à celles des coureurs professionnels, avec notamment des routes privatisées. Encore une fois, ce sont près de 9000 amateurs passionnés qui viendront se frotter à la roue des plus grands.

Pour cette prochaine édition, le rendez-vous est fixé à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. Après l'Ariège, la Haute-Garonne et les Hautes-Pyrénées, siège de l'Etape du Tour 2007, la 16ème édition de la cyclosportive la plus prisée de France évoluera dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. C'est de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques, Pau, soixante-et-une fois ville-étape du Tour de France, que s'élanceront les participants, pour rejoindre, après un parcours de 165 kilomètres, le sommet de Hautacam, station de sports d'hiver proposant des sites naturels d'exception et un panorama unique vers le Pic du Midi et le Val d'Azun. Cette 16ème édition s'annonce riche et intense, avec un parcours dessiné, comme toutes les étapes du Tour, pour l'élite mondiale du vélo.

Les amateurs les plus passionnés seront tous présents pour faire front aux deux difficultés légendaires proposées dans cette étape, le col du Tourmalet par la Mongie, une montée de plus de 17 kilomètres à 7,5%, pour finir ensuite par l'ascension vers Hautacam, avec une montée d'environ 14 kilomètres à 7,2 %, soit une étape de 154 kilomètres. Comme d'habitude, le Village Accueil sera ouvert les deux jours qui précédant l'épreuve, le vendredi 4 et le samedi 5 juillet, à Pau. Et pour la première fois, ce village sera installé sur l'hippodrome de Pau afin d'y accueillir l'ensemble des participants. Chacun pourra y récupérer son dossard et toutes les informations nécessaires pour la course. Le bulletin d'inscription à l'Étape du Tour 2008 sera publié dans le numéro de février de Vélo Magazine, diffusé le dernier mercredi de janvier.

Source : Vélo 101 du 25 octobre 2007

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Tourisme dans les Pyrénées
Le Tour de France dans les Pyrénées

 

 

Commentaire de la 9ème étape avant la course


Les coureurs affrontent les Pyrénées par un apéritif progressif. Les favoris ne devraient pas se découvrir lors de cette première étape de haute montagne.

Toulouse-Bagnères-de-Bigorre, 224 km, 2 cols de 1ère catégorie, 1 col de 3e catégorie, 4 côtes de 4e catégorie, 3 sprints intermédiaires

Les difficultés
Km 42 : Côte de Saint-Pey : 4e catégorie
Km 46 : Côte de Sainte-Quitterie : 4e catégorie
Km 91 : Côte de Mane : 4e catégorie
Km 111 : Col de Buret : 4e catégorie
Km 123,5 : Col des Ares : 3e catégorie
Km 166,5 : Col de Peyresourde : 1ère catégorie
Km 198 : Col d’Aspin : 1ère catégorie

Le parcours
Pour la première étape des Pyrénées, les organisateurs ont programmé un parcours allant crescendo dans la difficulté. Le court passage dans l’Ariège, au km 35,5, coïncidera avec les deux premières côtes de 4e catégorie, au retour en Haute-Garonne. Il faudra attendre le km 123 et le col des Ares (3e catégorie) pour réellement monter en régime. Entretemps, le vent, probablement de trois-quarts face, aura déjà usé les organismes. Ensuite, c’est l’enchaînement de deux cols mythiques du Tour de France, Peyresourde et Aspin, escaladés par leur versant le plus «facile». Il restera encore 26 kilomètres à couvrir depuis le sommet d’Aspin pour plonger vers Bagnères-de-Bigorre. La descente, assez peu technique, s’effectuera en revanche avec le vent de face.

La clé
Avec une dernière difficulté située assez loin du but, on ne doit pas s’attendre à une grosse bagarre. D’autant plus que l’étape sera longue (224 km), que les coureurs sont déjà sur la route depuis huit jours, et qu’une arrivée bien plus difficile les attend le lendemain à Hautacam. En revanche, comme cela est devenu une manie depuis quelques années, la descente vers Bagnères-de-Bigorre peut réserver quelques surprises.

A savoir
Située au pied du Tourmalet, Bagnères-de-Bigorre accueille le Tour de France pour la 10e fois en tant que ville-étape. Mais la cité des Hautes-Pyrénées est un lieu de passage incontournable vers ces cols historiques de la Grande Boucle que sont Tourmalet et Aspin. Raphaël Geminiani (en 1952) et Jacques Anquetil (en 1963) s’y sont notamment imposés.

Auteur : Florian Egly
Source : Sport 24 du 13-07-2008

Retour


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénées
Tourisme dans les Pyrénées
Le Tour de France dans les Pyrénées