Parkings de montagne dans les Pyrénées

 

Dans les Pyrénées, un certain nombre de routes ou de lieux de stationnement font l’objet d’une réglementation du fait de la forte pression touristique. Ce type de réglementation s’accompagne parfois d’un tarif de stationnement plus ou moins important et d’horaires à respecter. Dans certains cas, on peut regretter que le système mis en place ne tienne pas compte des contraintes liées aux pratiques de la montagne, au profit des pratiques touristiques.

 

Accueil du Monde des Pyrénées
Circulation sur les routes de montagne
Retour environnement

 

France / Francia
Pyrénées-Orientales
  • Les Bouillouses :
    • L’été, le nombre de places au parking sous le barrage est limité à 150 environ. Si ce parking est complet, même en arrivant de nuit ou très tôt le matin, vous serez contraint de laisser votre voiture au parking du Pla de Barres. Voir la réglementation du site classé et les divers accès dont par la route et la navette.
      Possibilités d'accès à pied et par télésièges.
    • La randonnée aux Bouillouses
    • Nouveau en 2012 : Pour accéder au site des Bouillouses sans sa voiture, le Conseil Général a mis en place une nouvelle ligne de bus (à 1€) qui assure la liaison Pla de Barrès - Gare routière et gare SNCF de Mont-Louis.
    • L'hiver : Fermée. Possibilité de monter à la limite du déneigement (à voir sur place mais en principe jusqu'à la centrale hydroélectrique). Montée au refuge à pied
  • Vallée d’Eyne. Stationner au parking au-dessus du village. Ne pas emprunter la piste forestière
  • Puyvalador : col de la Creu. Des aménagements et une réglementation sont envisagés
Aude
 
Ariège
  • Soulcem (Vicdesos) : accès au lac possible par une route étroite et accidentée. La présence d'un CC sur route peut engendrer des problémes de croisement. Au-delà du barrage, piste non goudronnée pour atteindre le centre d'accueil. Globalement, itinéraire peu recommadé aux CC.
Haute-Garonne
  • Hospice de France : stationnement possible sur le parking
  • Superbagnères : stationnement possible sur le parking
  • Oö : stationnement possible sur le parking en bout de route à proximité de l'auberge / refuge
Hautes-Pyrénées
  • Pont d’Espagne : Stationnement obligatoire au parking du Pountas. Les tarifs de parking évolues chaque année et sont établis en fonction de la durée de stationnement. Comme pour un parking citadin, vous prenez un tiket à la barrière en arrivant. Pour repartir, vous devez payer en présentant le ticket d'entrée à l'automate. Prévoir de la monnaie ou uen carte de paiemant en souhaitant que le système ne soit pas en panne à une heure où il n'y a plus personne au centre d'accueil. Tarif unique quelque soit la durée au-delà de la journée
    Il est précisé que, normalement, il interdit de stationner sur la route en aval du parking.
    Parking du Puntas au Pont d’Espagne, navette depuis Cauterets.
  • Cauterets : Le stationnement est payant dans une partie de Cauterets. Hors Cauterets, le stationnement est gratuit à la Fruitière, aux Griffons, au Courbet (Camp basque). Ils sont également accessibles aux Camping Cars.
  • Espécières et le col des Tentes. Le Parc National des Pyrénées souhaiterai y voir un recul de la voiture par un systéme similaire ai lac d'Aumar. Toutefois, cette route est départementale et le les limites du PNP se situent à la sortie du parking.En conséquence, même si le PNP intervient dans le financement des améliorations et aménagements de stationnement,seul le Conseil Général peut définir les règles d'usage sur la route au sens strict. Mais la situation est délicate car, dans cette histoire où sont mêlés les intérêts du CG, de la Commission syndicale, de la commune, du PNP, de ....
  • Gavarnie - village : L’entrée dans le village est interdite de 10 h à 17 h en juillet et août et le stationnement à l’entrée du village et sur la route de Boucharo est payant (2 Euros quelque soit la durée même plusieurs jours. La prix s'acquite à l'arrivée)
    En dehors de ces horaires l'accès est libre et gratuit. Dans le village, le stationnement courte et longue durée est possible à trois endroits :
    • Derrière l'accueil du Parc National en montant en haut du village. De suite après l'épicerie, tourner à gauche.
    • En arrivant dans Gavarnie à droite au niveau de l'Office de Tourisme, tout le long de la route
  • Gavarnie, hors du village, possible de garer sur la parking de La Holle en montant vers Boucharo (station des Espècières et col des Tentes), face au gîte/refuge du CAF.
  • Cirque de Troumouse : la route après le péage est privée (commune de Gèdre). C'est donc la commune qui décide de sa règlementation. Même si le Parc National souhaite la voir fermée pour faire reculer la voiture, seule, la commune peut décider.
  • A Orédon et la montée à Aubert-Aumar, L'accès au lac d'Aubert par la route depuis Orédon est réglementé entre le 1er juillet et le 15 septembre. De 9h30 à 18h30, la circulation est interdite à la montée aux véhicules. Parking obligatoire à Orédon (point d'accueil de la réserve du Néouvielle). A ses heures, une navette (4 € aller/retour en 2005) peut vous mener au lac. Il est intéressant de vous garer au lac d'Orédon et d'emprunter le sentier des laquettes. Avant 9h30 et après 18h30, la circulation est autorisée et gratuite. Le stationnement est payant. Au delà de 8 heures, le tarif est de 5 €. Si vous redescendez pednant les heures de péage, vous paierez également 5 € (tarif 2005) - A voir.
  • Lac d'Estaing : il est souhaitable d'utiliser le camping situé au fond du site, derrière le centre d'accueil. S'il est complet, une certaine tolérance est possible à proximité du centre d'accueil. La journée, toujours possible de stationner à proximité du centre d'accueil. Merci de redescendre vos déchets et de ne pas faire vos vidanges dans le lac ou les torents à proximité comme c'est, malheureusement, trop souvent le cas. Il peut y avoir des restrictions de stationnement et de circulation en raison de manifestations locales. Se renseigner à l'office du tourisme d'Arrens-Marsous
  • Lac du Tech (Arrens) : Stationnement possible le long du lac et sur le parking en bout de route (Plan d'aste). Mais lorsque c'est possible, le stationnement au camping en bout de lac est recommandée afin de ne pas participer à la pollution visuelle. Merci de redescendre vos déchets et de ne pas faire vos vidanges dans le lac ou les torents à proximité comme c'est, malheureusement, trop souvent le cas.
  • Col du Soulor : stationnement possible sur le parking de manière discréte pour ne pas géner les vendeurs de produits locaux qui s'installent tôt le matin.
Pyrénées-Atlantiques
  • Sur les routes montant aux cols du Somport et tu Pourtalet, il existe des airs de stationnement organisés aux départs des randonnées. Il convient de les respecter.
  • A Bious Artigue, le parking est organisé au niveau du lac (peu de places) et du camping sous le barrage.Pour randonner, il est conseillé d'arriver tôt le matin.
Espagne / Espana / Espanya
Catalogne / Catalunya et Val d'Aran
 
Aragon
  • Vallée d'Arasas (Torla) : parking payant à Torela et montée vers le canyon d'Arasas en bus ou à pied obligatoire. Attention pour ceux qui montent au refuge de Goriz, l'accès est conditionné aux navettes de bus et à pied c'est assez long.
Pays Basque / Pais Vasco
 
Andorre / Andorra
  • Possibilité de stationnement sur pratiquement tous les parkings de stations de ski
  • Val Inclès : possibilité de stationnement et passer la nuit en bout de route du Val inclès. Attention : route très étroite.
Observations diverses
  • Sur pratiquement l'ensemble des Pyrénées, il existe une réglementation pour les campings-car
  • D'une manière générale, garer votre véhicule de telle sorte qu'il ne géne pas la circualtion ou la sortie d'une prairie ou l'accès à une piste. Pensez aux autres et réfléchissez, la montagne ne vous appartient pas.

 

Accueil du Monde des Pyrénées
Circulation sur les routes de montagne
Retour environnement

 
Stationnement, camping, caravaning


Les restrictions au stationnement des camping–cars doivent être motivées et limitées.
Les interventions des autorités locales en matière de stationnement de tout véhicule sur la voie publique se fondent en premier lieu sur le code de la route. S'agissant de véhicules, les autocaravanes ne sauraient être privées du droit de stationner, dès lors que l'arrêt ou le stationnement n'est ni dangereux (art. R417-9 du Code de la route), ni gênant (art. R417-10 et R417-11 du même code) ni abusif (art. R417-12 et R417-13).
Le droit de prescrire des mesures plus rigoureuses est accordé par l'article R411-8 du même code aux préfets, au président du conseil exécutif de Corse, aux présidents de conseils généraux et aux maires, dans la limite des pouvoirs qui leur sont conférés par les lois et règlements, dès lors que la sécurité de la circulation routière l'exige. En matière de circulation et de stationnement, ces pouvoirs sont fixés par l'article L2213-2 du Code général des collectivités territoriales. Cet article oblige les autorités qui en sont investies, quand une décision de limitation ou d'interdiction ne s'applique qu'à certaines catégories de véhicules, à en définir avec précision les caractéristiques. Encore doivent-elles se référer à des données en relation avec leur effet sur la circulation, telles que surface, encombrement, poids... C'est pourquoi la jurisprudence est hostile aux mesures d'interdiction générale et absolue, et la portée d'une éventuelle interdiction doit être limitée.

Question écrite de Marie-Jo Zimmermann, JO de l’Assemblée nationale du 15 mai 2007, p. 4594, n° 120850

Haut de page

 

Accueil du Monde des Pyrénées
Circulation sur les routes de montagne
Retour environnement