Pyrénées : Week-end à risque en montagne ?

Les avalanches n’ont pas d’horaire

Avalanche au cirque du Lys à Luchon le 13 février 2013

Avalanche au cirque du Lys à Luchon le 13 février 2013

La Préfecture des Pyrénées-Atlantiques a émis un bulletin d’alerte concernant « l’activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24 h » à compter de ce vendredi à 16h puis 15h dans un second communiqué.  Il semble bien que la réalité soit bien différente. En premier lieu, le risque d’avalanches n’a pas d’horaire. Un communiqué qui mentionne « Fin événement : Samedi 25 janvier 2014 à 15 h 00 » n’est pas sérieux. Par ailleurs, le risque ne se limite pas à un département, il ne connait pas les frontières et les limites administratives. Aujourd’hui, le risque d’avalanches concerne toutes les Pyrénées

Un risque d’avalanches sur toute la chaîne

Depuis au moins une semaine, Météo France affiche sur son site un risque 3 (marqué) à 4 (fort) sur l’ensemble des Pyrénées. Les chutes de neige en cours depuis quelques jours ne sont pas de nature à améliorer la situation et devrait largement dépasser les prochaines 24 heures même s’il fait beau dès dimanche. Hors des pistes balisées et sécurisées des domaines skiables, le risque fort doit être retenu et les skieurs se conformer aux recommandations des stations.

Plaque Pas le même risque partout

Hors des domaines skiables, pour les pratiquants de la montagne à différencier des skieurs de stations, le risque fort (4 sur l’échelle européenne) est à retenir sur l’ensemble de la chaîne et d’une manière générale. Mais il appartient à chacun d’apprécier le risque en fonction de la cours choisie et notamment du terrain. Pour un skieur de randonnée averti, ou le randonneur à raquettes, le risque n’est pas le même dans la vallée de la Glère au-dessus de Barèges, la vallée de Gaube au-delà du télésiège, la vallée d’Ossoue ou celle du Marcadau. Il faut donc savoir adapter sa sortie aux risques du moment. Mais cela, tous les professionnels et initiateurs fédéraux le savent.

 

Recherche d'une victime avec un chien

Recherche d’une victime avec un chien

Mauvais temps et formation

Partir hors-piste sur un domaine skiable de station ou pratiquer le ski de randonnée / alpinisme, nécessite un minimum de connaissance de la neige et des moyens d’auto-sauvetage et de détection d’une victime sous avalanche. Les journées de mauvais temps peuvent être une opportunité de se former pour se préparer pour les belles journées. Il ne suffit pas d’avoir un DVA sur soi, encore faut-il savoir l’utiliser avec toujours sonde et pelle…. Alors profitez-en

 

Ce contenu a été publié dans alpinisme, Montagne, Randonnée, Stations de ski. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Pyrénées : Week-end à risque en montagne ?

  1. Ping : Circulation et accès aux stations des Pyrénées | LE MONDE DES PYRENEES

Laisser un commentaire