La vérité est-elle bonne à dire ?

 

"Si vite que coure le mensonge la vérité un jour le rejoint"
de Jacob Cat - Extrait de Miroir du temps présent et passé

"La vérité n’est jamais bonne à dire". C'est souvent ce que nous entendons dire. Lorsque la liberté d’expression est mise à mal et que la pensée unique ou dominante prend le pas sur la diversité, nous ne sommes pas loin de la dictature. Situation légitimement dénoncée par bon nombre de journalistes, philosophes, penseurs et auteurs d’ouvrages. Par contre, lorsqu'il s'agit d'écologie, les libertés semblent être systématiquement mises en veilleuse au nom de grands principes définis par.... on ne sait qui...

 

La vérité, face au mensonge, ne peut exister que s’il existe une totale liberté d’expression. Une liberté qui, parfois fait mal, mais une liberté nécessaire, indispensable, respectant la diversité de pensée, des idées, d’expression et des opinions. Il s’agit de principes fondamentaux de liberté.

Ces libertés fondamentales s’accompagnent de la liberté d’information c’est-à-dire liberté de la presse, des blogueurs, et des webmasters d’écrire ce que bon leur semble sur leurs supports, sous restriction de la diffamation et de la calomnie autant que de l’incitation à la haine et au meurtre.

La liberté d'expression est nécessaire à la liberté de pensée, selon Kant : « Certes, on dit : la liberté de parler, ou d'écrire peut nous être retirée par un pouvoir supérieur mais absolument pas celle de penser. Toutefois, quelles seraient l'ampleur et la justesse de notre pensée, si nous ne pensions pas en quelque sorte en communauté avec d'autres à qui nous communiquerions nos pensées et qui nous communiqueraient les leurs ! On peut donc dire que ce pouvoir extérieur qui dérobe aux hommes la liberté de communiquer en public leurs pensées, leur retire aussi la liberté de penser »(1)

"La vérité attend. Seul le mensonge est pressé"
de Alexandru Vlahuta - Extrait des Pensées

Le mensonge est pressé pour pouvoir être efficace. Il ne doit pas permettre la réflexion et la réaction par une pensée différente. Il faut accepter un état de fait et avancer dans cet esprit.... mensonger duquel il est souvent trés difficile de sortir. Le mensonge est à l'opposé de la liberté. C'est ce que nous vibons assez souvent en matière d'écologie. C'est ce que nous vivons avec l'ours dans les Pyrénées,qu'il s'agisse de sa conservation dans les années 1980 que son introduction à partir de 1996. Mensonges, manipulations, et autres formes de pressions ont été à la base de sa gestion.

La réintroduction de l'ours - L'histoire d'une manipulation

La question majeure est de savoir à quel moment se situe le mensonge et la manipulation ? Ce sont des notions pouvant être très subjectives d'autant qu'elles peuvent être accompagnées d'agression verbales, écrites et même physiques.

Pour l'ours, tout a été écrit, et depuis longtemps, comme peut le faire remarquer cette page récapitulative non exhaustive :

Ces écologistes adeptes de la pensée unique

La méthode est une constante idéologique datant de la naissance des préceptes de l’écologie profonde et radicale en Europe dans les années 1930. En matière d'écologie, mensonges et manipulations font parties des méthodes de gouvernance de cette pensée. On ne partage pas les idées, on les impose. On exige, pour étteindre un but quelque soit les moyens. Le but ultime étant l'ensauvagement de certains territoires avec l'exclusion de l'homme. Une des bases de raisonnement est que l'homme est un intru destructeur sur la planète, un intru à éliminer.

"Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier. Elle met plus de temps mais elle finit toujours par triompher" (Anonyme)

Pour le loup, il suffit de lire de nombreuses communications scientifiques et ouvrages pour comprendre que la situation est identique. Mais le véritable objectif de ces associations est, comme leurs militants le font sur des forums, faire taire ceux qui développent des messages différents des leurs. Pour eux, la pensée unique, la leur, doit être la seule à exister. Le plus significatif est la petite guerre qui s'est installée autour des écosystèmes.

La réaction écologiste au "Plaidoyer pour des écosystèmes non désertés par les bergers"

Il serait tellement plus simple de dire la vérité et de respecté la liberté d'expression et la diversité d'opinion.

Louis Dollo, le 15 octobre 2014 - MaJ le 17 décembre 2014

(1) - « Que signifie s'orienter dans la pensée ? » (texte publié en octobre 1786 dans le Berlinische Monatsschrift), VIII, 144, traduction de Jean-François Poirier et Françoise Proust, dans Emmanuel Kant, Vers la paix perpétuelle ... et autres textes, Paris, Flammarion, 1991, p. 69.

Petit inventaire de ce qu'il ne faut pas dire.... ou penser publiquement !

Haut de page


Le Grand Charnier

Accueil du Monde des Pyrénéesµ
Mouvements écologistes
Coup de gueule et libre expression
La vérité est-elle bonne a dire ?